• Ordonnance comprise
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / IST / Ce que vous devez savoir à propos du safe sex : les réponses à toutes vos questions

Ce que vous devez savoir à propos du safe sex : les réponses à toutes vos questions

Découvrez les réponses aux questions les plus posées à propos du safe sex et des pratiques sexuelles sans risques

Pour faire simple, le safe sex ou le sexe sans risque implique la protection de soi des maladies sexuellement transmissibles (MST) et des grossesse non désirées grâce à l’utilisation des préservatifs ou d’autres moyens de contraception. Cependant, les questions à propos du safe sex peuvent aussi inclure le sexe durant ou après la grossesse, le sexe pendant les menstruations, le consentement, les différentes positions sexuelles et l’utilisation des sex-toys. Continuez à lire pour découvrir les réponses aux questions les plus posées à propos du safe sex et les astuces qui vont permettre de vous protéger durant vos ébats.

Un couple allongé sur un lit sous des draps blancs

Le safe sex, c’est quoi ?

Pratiquer le safe sex, ou le sexe sans risque, implique la protection de soi à chaque rapport sexuel, grâce à l’utilisation d’une contraception barrière comme le préservatif pour prévenir la transmission des IST et pour les femmes, l’utilisation d’une méthode de contraception hormonale pour prévenir les grossesses. N’oubliez pas que les méthodes barrières qui couvrent les organes génitaux sont les seuls moyens pour prévenir la transmission des IST (infections sexuellement transmissibles). Il est recommandé de toujours utiliser un préservatif durant les rapports sexuels et une digue dentaire durant le sexe oral même si vous êtes dans une relation à long terme, puisque les maladies sexuellement transmissibles peuvent rester asymptomatiques pendant une longue durée.

En plus de la protection contre les infections et les grossesses non désirées, le safe sex implique aussi des comportements sexuels sains en général, afin de s’assurer que tous les partenaires sont consentants et satisfaits des actes sexuels qu’ils sont en train de pratiquer, et que le bien-être physique et psychologique de tout le monde est protégé durant les activités sexuelles. Les questions à propos de la sécurité touchent aussi le sujet du sexe durant la grossesse, les positions permises pour une femme enceinte, la possibilité d’utiliser des sex-toys durant la grossesse, ou la sécurité d’avoir des rapports sexuels durant des menstruations, par exemple..

N’hésitez pas de parler à votre partenaire ou à un professionnel de la santé si vous avez des questions ou des doutes.

Comment pratiquer le safe sex ?

Il y a plusieurs actions que vous pouvez entreprendre pour assurer votre sécurité sexuelle :

  • Vous tester régulièrement dans les cliniques de santé sexuelle (tests pour IST et dépistage du cancer du col) – les IST ne peuvent généralement pas être détectées immédiatement après la transmission, alors si l’infection est récente, elle peut ne pas être détectée
  • Toujours utiliser une contraception barrière (ex : préservatifs ou digues dentaires) et un moyen de contraception hormonale pour prévenir les grossesses non désirées
  • Vous Assurer que les préservatifs sont mis correctement et jetés immédiatement après l’utilisation. Il faut utiliser des préservatifs sans latex si vous êtes allergique
  • Utiliser des lubrifiants à base d’eau avec les préservatifs en latex au lieu de lubrifiants à base d’huile pour ne pas abimer le latex et entrainer la déchirure du préservatif
  • Se laver avant et après le sexe pour vous protéger contre les infections, comme les IU
  • Se faire vacciner contre le HPV (human papillomavirus) et l’hépatite A et B – les vaccins contre les hépatites sont surtout recommandés pour les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes
  • Connaitre l’historique sexuel de votre partenaire, se faire tester ensemble et se raconter les informations pertinentes à propos des anciens partenaires sexuels et des IST éventuelles
  • Limiter le nombre de partenaires sexuels – plus vous avez des partenaires, plus le risque d’attraper une IST est important
  • Ne pas avoir des rapports sexuels avec quelqu’un qui présente des signes visibles d’IST (ex : éruption cutanée ou vésicules visibles dans la sphère génitale)
  • Si on vous a diagnostiqué une IST, évitez les rapports sexuels jusqu’à la guérison
  • Si vous envisagez d’avoir des rapports sexuels avec de nouvelles connaissances, ayez toujours des préservatifs avec vous
  • Être franc et honnête avec votre partenaire concernant votre historique sexuel, parlez de ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas – être honnête est la clé d’une relation sexuelle saine
  • Se protéger des situations où vous pourriez avoir des rapports sexuels à risque et faire des trucs que vous pourriez regretter, comme le sexe sous l’influence de l’alcool ou de la drogue
  • Ne pas consommer des drogues par voie intraveineuse, et évitez d’avoir des rapports sexuels avec quelqu’un qui en consomme
Moyens de contraception : DIU, pilules contraceptives et préservatif

Pouvez-vous attraper une MST avec un préservatif ?

Le risque d’attraper des maladies sexuellement transmissibles augmente tangiblement si vous avez des rapports sexuels non protégés. Bien que l’utilisation de préservatifs ou d’autres contraceptions barrières ne garantisse pas la non transmission des infections sexuellement transmissibles, le risque d’infection sera significativement réduit. N’oubliez pas que certaines IST peuvent être transmises via contact cutané, en frottant vos organes génitaux contre votre partenaire. Le VIH peut aussi être transmis à travers les blessures, les ulcères oraux et les gencives saignantes.

Peut-on pratiquer le sexe oral sans protection ?

Les IST se propagent à travers les secrétions qui contiennent les bactéries ou les virus, comme le sang, les pertes vaginales, et le sperme. Elles peuvent être attrapées à travers n’importe quel contact oral/génital ou oral/anal. C’est pourquoi il est important d’utiliser un préservatif ou autre contraception barrière, comme une digue dentaire, pendant tous les actes de nature sexuelle, comme le sexe vaginal, oral et anal. Ceci va vous protéger contre les différentes maladies sexuellement transmissibles, comme la chlamydia, les verrues génitales, l’herpès génital, la gonorrhée, l’hépatite B et C, le syphilis et le VIH.

Pouvez-vous attraper une MST en touchant une autre personne ?

La plupart des IST ne sont pas transmises à travers un contact cutané uniquement, mais il y a des exceptions. Ceci implique qu’il est possible d’attraper une IST en touchant votre partenaire dans certaines situations, comme de sexe digital, bien que le risque soit réduit. Le risque est plus important si vous ou votre partenaire avez des plaies ou des zones inflammées sur votre peau ou dans votre bouche, comme les ulcères oraux.

Certaines infections, comme le VIH ou SIDA, l’hépatite B et C, peuvent être transmises à travers des aiguilles utilisées ou le matériel de tatouage. Cependant, la plupart des maladies sexuellement transmissibles sont propagées par le biais d’un contact sexuel direct avec un partenaire infecté. Le muguet et la vaginose bactérienne peuvent aussi être transmis à votre partenaire bien que ces infections ne soient pas classées comme IST.

Besoin d’un traitement pour une IST ?

Pour en apprendre plus,
cliquer ici

Pouvez-vous avoir des rapports sexuels durant vos menstruations ?

Les gens croient souvent à tort que les rapports sexuels durant les menstruations sont dangereux. Alors que certaines femmes ne se sentent pas à l’aise concernant l’idée, pour d’autres ça ne pose aucun problème. Certaines femmes trouvent que ça soulage les douleurs des règles et que le plaisir est même intensifié grâce à la sensibilité augmentée du vagin.

Cependant, il est important de se rappeler d’utiliser une contraception pendant les menstruations. Quelques études Source de confiance PubMed Source gouvernementale Base de données de recherche biomédicale Aller à la source ont montré que le risque de transmission des IST pourrait être plus élevé durant les menstruations. Une étude international menée en 2018 a montré que l’utilisation d’un préservatif était 15% plus basse durant les menstruations, ce qui peut expliquer les statistiques. Le risque d’infections mycosiques et de vaginose bactérienne pourrait aussi être plus élevé à cause des modifications de la flore vaginale. Ceci représente une autre raison pour utiliser une contraception barrière durant les menstruations.

Peux-tu tomber enceinte durant vos règles ?

Les gens croient aussi à tort qu’il est impossible de concevoir une grossesse durant les menstruations. Alors que certaines femmes apprennent à déterminer par calcul les jours ‘sans risque’ pour avoir des rapports sexuels non protégés, ce n’est pas une méthode fiable. Bien que les chances soient minimes, pour les femmes qui ont un cycle menstruel court, par exemple, il est possible de tomber enceinte si elles ont un rapport sexuel non protégé le premier jour des règles. C’est parce que les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à six jours dans l’appareil génital féminin, et les jours 5 à 7 du cycle sont ainsi les jours les plus fertiles pour ces femmes.

Vous cherchez une contraception hormonale ?

Cliquer ici pour en
apprendre plus

Si vous avez des cycles irréguliers ou des spottings durant le cycle que vous pourriez considérer à tort comme règles, il est très important de vous protéger contre les grossesses non désirées.

Le sexe est-il sans risque durant la grossesse ?

Plusieurs femmes s’inquiètent quant à l’idée d’avoir des rapports sexuels durant la grossesse. Mais lors d’une grossesse typique, pas de raison de s’inquiéter. Si vous vous sentez à l’aise et que votre médecin ou sage-femme ne l’ont pas interdit, aucune raison de s’en priver. En effet, le sexe peut améliorer votre humeur, réguler votre sommeil et pour certaines femmes, l’orgasme peut alléger les douleurs ou l’inconfort de la grossesse.

Cependant, il y a certaines situations où le sexe durant la grossesse devrait être évité Source de confiance Wiley Online Library Revues à comité de lecture Recherche multidisciplinaire Aller à la source . Ces situations incluent différentes complications de la grossesse, comme une histoire d’accouchement prématurés ou des problèmes de localisation placentaire. Vous devriez toujours demander à votre médecin ou sage-femme si vous n’êtes pas sûr de la sécurité du sexe durant votre grossesse.

La grossesse ne protège pas contre les IST. Puisque les IST peuvent entrainer des complications potentiellement dangereuses pour la femme et le bébé, l’utilisation d’un préservatif est toujours recommandée, surtout si vous allez avoir des rapports sexuels avec un nouveau partenaire alors que vous êtes enceinte.

Quelles sont les positions sexuelles sans risque durant la grossesse ?

Avec la progression de la grossesse, plusieurs positions peuvent devenir gênantes pour la femme à cause du poids du bébé. Les positions où la femme est en dessus, allongée sur le côté ou pénétrée par derrière sont les positions les plus confortables et sans risque durant la grossesse.

Les sex-toys sont-ils sont risque durant la grossesse ?

Tout comme les rapports sexuels, l’utilisation de sex-toys est généralement sans risque durant la grossesse. Cependant, si vous avez un col raccourci, les médecins vont probablement vous demander d’éviter les sex-toys avec pénétration.

Assurez-vous d’avoir une bonne hygiène : nettoyez toujours les sex-toys après utilisation, et ne les partagez pas avec d’autres personnes pour éviter les MST et les infections.

Quand avoir des rapports sexuels après l’accouchement ?

Il n’y a pas de règles stricte concernant le sexe sans risque après l’accouchement. Cependant, la plupart des professionnels de la santé recommandent d’attendre 6 semaines avant d’avoir des rapports sexuels après l’accouchement pour éviter les infections et favoriser la cicatrisation. Il est fréquent d’avoir des douleurs lors des rapports sexuels après l’accouchement, et plusieurs femmes préfèrent attendre encore plus longtemps avant de retrouver leur vie sexuelle. Chaque femme est différente et il est préférable de prendre son temps.

Quand vous décidez d’avoir des rapports sexuels après l’accouchement, il est important de se rappeler qu’il est possible de tomber enceinte à partir de 3 semaines après l’accouchement, peu importe si vous allaitez ou pas. C’est pourquoi il est capital de penser à reprendre la contraception, même si vos règles ne sont pas encore revenues.

Quand avoir des rapports sexuels après un avortement ?

Il est généralement possible d’avoir des rapports sexuels après un avortement dès que vous vous sentez prête. Cependant, il est recommandé d’attendre le tarissement du saignement pour éviter les infections. Ceci prend généralement une à deux semaines après l’avortement. De même pour les fausses couches.

Femme enceinte faisant des câlins avec son partenaire sur un lit

Révisé médicalement par Dr. Plauto Filho Rédigé par notre équipe éditoriale Dernière révision 29-04-2024
IST et santé sexuelle

Notre service
  • Service confidentiel et privé Emballage discret et vos données encodées
  • Médicaments de marque authentiques Provenant de pharmacies déclarées au Royaume-Uni et en Union européenne
  • Pas besoin de visite chez le médecin Nos médecins vous consultent en ligne
  • Livraison gratuite en un jour ouvré Commandez avant 17h30 et recevez votre colis demain
Continuer

En savoir plus...

Symptômes courants des IST : à quoi faut-il faire attention ?

Symptômes courants des IST : à quoi faut-il faire atten...

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Démangeaisons vaginales : causes et traitement

Démangeaisons vaginales : causes et traitement

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Peut-on boire de l'alcool sous antibiotiques ?

Peut-on boire de l'alcool sous antibiotiques ?

Rédigé par Dr. Plauto Filho
7 raisons pour lesquelles vous ressentez une sensation de brûlure après un rapport sexuel

7 raisons pour lesquelles vous ressentez une sensation de...

Rédigé par Dr. Plauto Filho
Pourquoi mon pénis sent-il mauvais ?

Pourquoi mon pénis sent-il mauvais ?

Rédigé par Dr. Plauto Filho
Antibiotiques Sans Prescription : Les Risques de l’Automédication

Antibiotiques Sans Prescription : Les Risques de l’Auto...

Rédigé par Dr. Plauto Filho
Tests des IST : Où et comment se faire tester

Tests des IST : Où et comment se faire tester

Rédigé par Dr. Plauto Filho
Ce qu’on peut et ne peut pas manger quand on prend des antibiotiques

Ce qu’on peut et ne peut pas manger quand on prend des ...

Rédigé par Dr. Plauto Filho
Les IST chez les personnes âgées

Les IST chez les personnes âgées

Rédigé par Dr. Plauto Filho
  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments