• Ordonnance comprise
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / Asthme / Comment le rhume des foins peut déclencher votre asthme

Comment le rhume des foins peut déclencher votre asthme

Apprenez comment gérer votre asthme durant la saison du rhume des foins

Le rhume des foins est une allergie à cerains types de pollen qui touche plusieurs personnes tout au long de l’année. Alors que le rhume des foins est déjà difficile à gérer pour une personne ordinaire, il est encore plus redoutable chez les personnes qui souffrent d’asthme.

C’est parce que le rhume des foins peut causer des crises d’asthme sévères, tout comme d’autres facteurs de déclenchement potentiels comme les acariens de poussière de maison et les squames d’animaux. En effet, une étude menée par l’association Asthma UK a montré que 80% des personnes asthmatiques souffrent aussi de rhume des foins, dont 61% pensent qu’ils ont un risque majoré de crises causé par les symptômes du rhume des foins.

Les crises d’asthme peuvent être extrêmement graves, mais on peut les prévenir si on sait comment gérer les facteurs de déclenchement. Continuez de lire pour mieux comprendre la relation entre le rhume des foins et l’asthme, et pour apprendre comment gérer les deux maladies ici avec euroClinix.

Une fille qui éternue dans un champs de fleurs

Le rhume des foins, c’est quoi ?

Le rhume des foins, appelé aussi rhinite allergique, est une allergie à différents types de pollen. Le pollen est une substance poudreuse jaunâtre qui aide les plantes à se reproduire. La plupart des types de pollen ne causent pas de problèmes, mais ceux qui en causent sont le pollen des arbres, le pollen d’herbacées, et le pollen des mauvaises herbes. A cause de la grande variété de pollen, on en trouve tout au long de l’année mais il est plus gênant entre Mars et Septembre.

Ce pollen est ensuite répandu dans l’atmosphère par le vent et quand il est au contact des muqueuses du nez, de la bouche, des yeux ou de la gorge, il peut entraîner des symptômes allergiques chez les personnes susceptibles.

Une réaction allergique est obtenue quand les protéines se trouvant dans votre système immunitaire, appelées anticorps, identifient le pollen comme substance dangereuse par erreur. Les anticorps se lient ensuite au pollen pour défendre le corps. Votre corps libère enfin une substance appelée ‘histamine’, qui entraîne ces symptômes allergiques.

Les symptômes du rhume des foins incluent :

  • éternuement et toux
  • un nez bouché ou un nez qui coule (congestion nasale)
  • douleur ou congestion des sinus
  • yeux larmoyants
  • yeux rouges et piquants
  • douleur de la gorge, la bouche, le nez et les oreilles
  • perte de l’odorat
  • douleur irradiant aux tempes et au front
  • céphalées
  • otalgie
  • fatigue

Le tableau ressemble beaucoup à celui d’une simple grippe, et les symptômes prêtent souvent à confusion. Cependant, contrairement à la grippe, les symptômes apparaissent durant la saison du pollen et peuvent varier pendant des semaines ou des mois durant ces périodes. Une grippe apparaît à n’importe quel moment de l’année et les symptômes disparaissent en 1 à 2 semaines.

Il n’y a pas de traitement pour le rhume des foins mais c’est une pathologie gérable grâce aux traitements disponibles sans ordonnance dans les pharmacies. Parfois on a recours à des médicaments sous prescription médicale en cas de symptômes graves.

Une plante qui libère du pollen

Comment cause-t-il les symptômes de l’asthme ?

Le pollen peut aussi agir sur le système respiratoire et représente alors un facteur de déclenchement potentiel chez les personnes asthmatiques, qui souffrent de ce qu’on appelle ‘asthme allergique’. Ceci est dû au fait que les asthmatiques ont déjà des voies respiratoires sensibles sur lesquelles le pollen peut facilement agir et causer une inflammation et une accumulation de mucus.

En effet, les gens ont plus de risque de développer un asthme s’ils ont des antécédents familiaux d’asthme ou s’ils ont eux-mêmes une maladie allergique comme l’eczéma atopique, les allergies alimentaires et le rhume des foins.

Ceci cause une apparition ou une aggravation des symptômes chez les asthmatiques, en plus des symptômes habituels du rhume des foins, comme :

  • sensation de constriction thoracique
  • dyspnée
  • sifflement et toux

Si les symptômes sont ignorés, ça peut causer une crise d’asthme.

Un homme âgé utilisant un inhalateur pour l’asthme à côté de quelques arbres

Comment prévenir les crises d’asthme ?

La clé pour prévenir les crises d’asthme est de gérer les deux pathologies à la fois et de se préparer pour la saison du rhume des foins.

La meilleure façon pour réduire le risque d’une attaque d’asthme est de vous assurer de gérer votre asthme correctement. Pour y arriver, vous devez non seulement prendre vos médicaments correctement mais aussi consulter votre médecin ou infirmier régulièrement. Ils peuvent détecter tout changement de votre état de santé et modifier votre traitement si nécessaire. Avoir un traitement adapté est indispensable et bénéfique en cas d’aggravation de vos symptômes.

Le même principe s’applique pour le rhume des foins, surtout qu’il peut être un facteur déclenchant pour l’asthme. Bien gérer votre rhume des foins implique la prise correcte de vos médicaments, ce qui allège vos symptômes et prévient les crises d’asthme. Vous pouvez vérifier la densité pollinique avant de sortir dehors. Vous pouvez aussi marquer les moments et les lieux où vous avez le plus de symptômes. Comme ça, vous pourrez identifier le type de pollen qui vous affecte pour que vous puissiez prendre un traitement durant la bonne période de l’année, ou pour éviter même certains lieux qui contiennent de grandes quantités de ce type de pollen.

Vous aurez à faire un petit effort pour planifier tout ça, mais ceci vous permettra de vous préparer à n’importe quelle éventualité et d’éliminer complètement le risque d’une crise d’asthme fatale.

Différents inhalateurs pour asthme mis sur un papier millimétré

Comment les traiter ?

Tout en gérant les deux pathologies à la fois, il est indispensable d’utiliser les meilleurs médicaments pour prévenir les crises et les traiter efficacement si elles se produisent.

Rhume des foins

Alors qu’il n’y a pas de traitement définitif pour le rhume des foins, il y a plusieurs traitements sans et sous prescription médicale pour le rhume des foins pour alléger les symptômes.

Sans ordonnance, vous pouvez obtenir plusieurs comprimés et sirops comme le cétirizine, la loratadine et la chlorphénamine. Ces traitements appartiennent à la famille des ‘antihistaminiques’. Vous pouvez aussi obtenir des traitements topiques pour les symptômes du rhume des foins comme des sprays nasaux, des gouttes nasales et des collyres.

Si vous trouvez que ces médicaments ne sont pas efficaces contre les symptômes du rhume des foins, vous pouvez demander des antihistaminiques sous prescription médicale (fexofénadine ou prométhazine) et des sprays nasaux à base de corticoïdes (béclométasone). L’immunothérapie peut être proposée par les spécialistes pour certains types de pollen ; on vous donne de petites doses de pollen pour que votre corps puisse développer une immunité contre le pollen. Cependant, ceci n’est pas recommandé pour les asthmatiques parce qu’il y a un grand risque d’effets indésirables.

Des mouchoirs, des sprays nasaux et des comprimés mis à côté de fleurs blanches

Asthme

La clé pour prévenir les crises et de vous assurer de prendre votre traitement correctement, qui inclut en général un inhalateur et des comprimés ou corticoïdes oraux pour ceux qui souffrent d’asthme sévère.

Vous devez utiliser votre inhalateur de prévention comme le médecin vous l’a prescrit. L’inhalateur peut réduire toute sensibilité ou inflammation dans vos voies aériennes avant une interaction avec le pollen. Vous devez toujours avoir avec vous votre inhalateur de soulagement (typiquement bleu). Le fait d’utiliser votre inhalateur de soulagement dès que vous ressentez les premiers symptômes peut soulager rapidement ces symptômes et réduire le risque d’une crise.

Avec euroClinix, vous pouvez vous assurer de ne jamais être à court de traitement. Nous avons plusieurs inhalateurs de prévention et de soulagement disponibles, comme la Ventoline et Seretide, et vous allez ainsi être protégé et sortir tout au long de l’année sans vous soucier des symptômes et des facteurs de déclenchement.

Besoin d’inhalateurs d’asthme ?

Pour en apprendre plus,
cliquer ici

Révisé médicalement par
Dr. Anand Abbot Rédigé par notre équipe éditoriale
Dernière révision 11-02-2022
  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments