Coronavirus mise à jour: Notre service marche normalement.
Numéro de téléphone Besoin d'aide?
Service clients disponible maintenant: lun.-ven. 9:00-18:00
  • Service privé et confidentiel
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / Quelles sont les conséquences de Chlamydia

Quelles sont les conséquences de Chlamydia ?

… Comprendre pourquoi la traiter est si important.

La chlamydia… Tout le monde en a entendu parler et sait comment elle se propage. La raison est très simple...

Une étude sur les maladies et infections sexuellement transmissibles (MST/IST) réalisée par l’Office fédérale de la santé publique (OFSP) montre que 12 374 personnes ont été infectées par la Chlamydia en 2019 seulement, dont 59% de femmes.

Lisez la suite pour en savoir plus sur les complications potentielles de cette infection et comprendre pourquoi il est si important de faire les tests de dépistage des IST.

Est-ce que la chlamydia se guérit seule ?

Une infection ne doit jamais être laissée sans traitement. Si vous avez le moindre doute quant à la présence d'une IST, même s'il n'y a pas de symptômes ou si les symptômes sont indolores, il est important de faire un test de dépistage. Sur son site, l’OFSP met à disposition une liste des centres de consultation et de dépistage où vous pourrez retrouver la structure la plus proche de chez vous. Les tests IST peuvent être faits anonymement et sont généralement gratuits pour les moins de 25 ans.

Toutes les IST peuvent avoir un impact considérable sur votre santé sur le long terme. Les complications les plus courantes sont différentes selon le sexe.

Symptômes chez la femme

  • Problèmes de grossesse
  • Maladie inflammatoire pelvienne

Symptômes chez l’homme

  • Inflammation des testicules (épididymite)
  • Arthrite réactive (peut également affecter les femmes)

Sur le long terme, ces conséquences peuvent avoir un effet délétère sur votre santé, ils doivent donc être pris au sérieux. La meilleure façon de s’en prémunir est de traiter leur élément déclencheur, la chlamydia, le plus vite possible.

Qu'est-ce que la maladie inflammatoire pelvienne (MIP) ?

La maladie inflammatoire pelvienne est une complication assez courante de cette IST. Il s'agit d'une inflammation de l'utérus (endométrite), des ovaires (ovarite) et des trompes de Fallope (salpingite) qui se déclenchent généralement en même temps. Les organes sexuels étant touchés, la MIP peut rendre la femme stérile. D’autres conséquences de cette inflammation pelvienne comprennent :

  • Grossesses extra-utérines
  • Saignements vaginaux irréguliers et douloureux
  • Pertes vaginales inhabituelles
  • Douleurs pelviennes chroniques

Signalez immédiatement tout symptôme inhabituel à un professionnel de la santé, quel que soit votre âge ou votre activité sexuelle.

Maladie inflammatoire pelvienne

Chlamydia et désir de grossesse

Lorsque vous êtes enceinte, ce n'est pas seulement votre santé qui est en jeu. L'infection peut se transmettre au nouveau-né pendant l'accouchement et rendre la naissance plus dangereuse pour la mère comme pour l'enfant.

Les principaux risques de complications pendant la grossesse sont les suivants :

  • Fausse couche
  • Mortinaissance
  • Naissance prématurée

Cependant, les risques ne se limitent pas à l’accouchement : la chlamydia peut être transmise de la mère à l’enfant lors de sa naissance*, c’est ce qu’on appelle une transmission “verticale” des infections.

Ces infections virales et bactériennes peuvent être très graves pour le bébé. En voici quelques exemples :

  • Conjonctivite (infection de l’œil)
  • Pneumonie (infection pulmonaire)

Si vous essayez de concevoir un enfant, il est conseillé de vous rendre dans un centre de santé sexuelle afin de réaliser un test de dépistage, et de consulter votre médecin généraliste pour un bilan de santé complet avant toute grossesse future.

Même sans cela, lors de votre première visite médicale après être tombée enceinte, un test de dépistage des IST vous sera très probablement prescrit.

*Il est peu probable que l'infection passe à l'enfant en cas de césarienne.

femme enceinte

Les femmes sont-elles plus à risque de contracter cette infection ?

Les IST se transmettent entre tous les individus, quel que soit leur sexe. Cependant, les femmes étant généralement asymptomatiques, elles tardent à être dépistées et traitées. Sans traitement, les femmes infectées sont plus à risque de développer des complications graves et chroniques sur le long terme, y compris souffrir d’inflammations pelviennes douloureuses pouvant la rendre stérile.

Les organes génitaux de l'homme sont (principalement) externes, alors que ceux de la femme sont (principalement) internes. Il en résulte que les symptômes visibles courants de la chlamydia, tels que l'écoulement, la rougeur et l'inflammation de l'urètre (urétrite), sont moins apparents chez les femmes. Si des symptômes apparaissent, ils sont également plus facilement confondus avec d'autres fonctions corporelles normales. Lorsqu’une maladie ne présente pas de symptômes évidents, on dit qu'elle est asymptomatique.

Comme mentionné plus haut, si elle n’est pas traitée cette IST peut avoir un impact négatif sur la santé sexuelle et la fertilité. L'infertilité est également un risque pour les hommes. Cependant, elle est plus fréquente chez les femmes atteintes de chlamydia.

Toute personne qui a des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire ou qui a des partenaires sexuels multiples est à haut risque et doit s'assurer de passer un test de dépistage des IST.

Qu’est-ce que la pneumonie à chlamydia ?

Il existe différentes formes de la bactérie - elles appartiennent toutes au genre* Chlamydia. Toutes n'affectent pas les organes sexuels et ne sont pas sexuellement transmissibles. Un exemple est la Chlamydia pneumoniae.

C.pneumoniae affecte le système respiratoire, qui comprend les poumons et les voies respiratoires. Si elle n'est pas traitée, cette infection peut provoquer une pneumonie. La pneumonie est une inflammation des poumons et peut s'avérer très grave, surtout chez les patients âgés ou ceux qui ont d'autres problèmes de santé.

Comme pour la plupart des infections respiratoires, la C.pneumoniae se transmet par des gouttelettes respiratoires. Celles-ci peuvent être transportées par l'air si une personne infectée éternue ou tousse ou peuvent être transférées en touchant une surface sur laquelle se trouvent des gouttelettes.

Tout comme l'IST la plus connue, C.trachomatis, C.pneumoniae est traitée par des antibiotiques.

*Un genre est un groupe d'organismes qui partagent des caractéristiques communes. Un cran au-dessus de l'espèce.

Peut-on contracter la chlamydia sans rapport ?

Il est possible d’être infecté(e) sans pénétration. Tout comme d’autres IST telles que la gonorrhée, l'herpès génital ou la syphilis, la chlamydia peut se transmettre lors de rapports sexuels oraux ou lors de partage de jouets sexuels (sextoys), sans contact direct entre les parties génitales.

Si votre gorge ou votre bouche est très affectée par la bactérie, vous pouvez la transmettre aux parties génitales de votre partenaire. Si vos organes génitaux sont très affectés par la bactérie, vous pouvez la transmettre à la bouche de votre partenaire.

La seule façon de prévenir efficacement les IST est d'utiliser des préservatifs ou des digues dentaires pendant toutes les formes d'activité sexuelle, y compris les rapports oraux.

Peut-on contracter la chlamydia dans la bouche ?

C’est assez rare, cependant, vous pouvez attraper la chlamydia dans la bouche. Cela se produit généralement après un rapport sexuel oral avec une personne infectée, mais l’infection peut également se produire lors de rapports vaginaux et anaux.

Les symptômes peuvent comprendre :

  • Maux de gorge
  • Décoloration
  • Boutons
  • Toux
  • Bouche sèche
  • Douleur buccale

Rappelez-vous que toutes les formes de cette IST peuvent être asymptomatiques. C'est pourquoi il est crucial de se faire tester régulièrement.

D'autres infections, comme la mycose buccale, peuvent se manifester de manière très similaire. Vous devez toujours consulter un médecin pour obtenir un diagnostic en personne. Il recommandera et prescrira généralement un traitement antibiotique.

Jeune femme avec un mal de gorge

Transmission par les sous-vêtements

De nombreux mythes entourent la transmission de la chlamydia. L'un d'entre eux veut que l'on puisse contracter l'infection par les vêtements, un autre qu'elle puisse survivre sur les sièges de toilettes, ou encore que l'on puisse contracter la maladie en consommant des aliments qu'une personne infectée a manipulés.

Aucune de ces affirmations n'est vraie. La transmission se fait par contact sexuel de personne à personne - toutes les formes de contact sexuel comptent, qu'il s'agisse de rapports anaux, oraux ou vaginaux.

Cela dit, il est possible de contracter d'autres IST par d'autres moyens, comme la consommation de drogues par voie intraveineuse, la salive ou le contact avec des serviettes récemment utilisées. Cependant, cela dépend entièrement de l'infection, et le contact sexuel est toujours la méthode de transmission la plus courante.

Au bout de combien de temps peut-on avoir des rapports sexuels ?

Le traitement de la chlamydia consiste en des antibiotiques, généralement la doxycycline ou l'azithromycine. La doxycycline est le traitement de première intention, ce qui signifie que c'est le médicament à utiliser lorsque le diagnostic de l'IST est posé pour la première fois. Si elle s'avère infructueuse, le médecin prescrira alors de l'azithromycine.

Vous devez suivre le traitement complet avant d'avoir de nouveaux rapports sexuels (y compris toute activité sexuelle). Parfois, les antibiotiques sont prescrits en doses uniques. Dans ce cas, vous devez tout de même attendre 7 jours pour que le médicament fasse effet. Après ces 7 jours, il est conseillé de faire un autre test de dépistage des IST pour confirmer que vous êtes complètement débarrassé de l'infection.

Si vos symptômes s'améliorent, continuez à prendre le médicament. Un traitement antibiotique incomplet peut entraîner la réapparition de l'infection et contribuer à la résistance aux antibiotiques.

Vous devez également attendre que votre partenaire infecté ait terminé son traitement. Si le résultat de votre test est positif, il doit se faire tester et se faire soigner.

Comprimés et gélules d’antibiotiques


  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments