• Ordonnance comprise
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / Obésité / Perdre du poids rapidement : les dangers des régimes-chocs

Perdre du poids rapidement : les dangers des régimes-chocs

Des millions de personnes dans le monde veulent ou ont besoin de perdre du poids. Conséquence d'une mauvaise alimentation et de modes de vie inactifs, l'Occident, en particulier, souffre d'une véritable épidémie d'obésité. Toutefois, il est important de perdre des kilos de manière appropriée et pour les bonnes raisons. Bien souvent, quand elles sont préoccupées par l'obtention de résultats rapides en matière de perte de poids, beaucoup de personnes suivant un régime négligent leur santé.

Afin d'atteindre et de maintenir un poids sain, il est important de prendre soin de son corps tout en suivnt un régime alimentaire et un programme d'exercices stricts. Poursuivez votre lecture pour découvrir les problèmes de santé que les régimes-chocs peuvent engendrer.

Assiette cassée avec couteau et fourchette

Qu'est-ce qu'un régime-choc

Un régime-choc est un type spécifique de régime conçu pour perdre du poids rapidement. Connu sous les termes de « régime hypocalorique » et de « régime basses calories », le régime-choc est controversé en raison des complications de santé qu'il peut entraîner.

Il existe des cas où un régime basses calories peut être recommandé, généralement pour les personnes souffrant d'obésité morbide et d'affections graves liées au poids. Cependant, il faut toujours demander la supervision d'un médecin et en général, ce type de régime sera mené dans un cadre clinique.

Perdre du poids à un rythme de plus de 1 kg par semaine peut poser de nombreux problèmes immédiats et engendrer des conséquences à long terme sur la santé. Il est recommandé de perdre du poids de façon progressive tout en suivant les conseils d'un professionnel de la santé (en particulier si vous avez d'autres problèmes de santé).

Souvent, quand les gens essaient de perdre du poids en suivant un régime-choc, c'est le début d'un cercle vicieux. Leur poids fluctue de haut en bas et suit un effet « yo-yo ». On parle d'un régime yo-yo quand un régime-choc est suivi d'une frénésie alimentaire et d'une prise de poids. Dans de nombreux cas, les personnes reprennent plus de poids qu'elles n'en ont perdu au cours de leur régime-choc.

Certains exemples de régimes-chocs sont notamment :

  • le régime soupe aux choux
  • le régime Atkins (régime pauvre en glucides)
  • le régime jus détox
  • le régime paléo
  • le régime à la bière

Et à peu près tout ce qui restreint les principaux groupes alimentaires.

natural-food-healthy-eating-protein-diet"" Le régime Atkins consiste à manger presque exclusivement des protéines, en limitant les glucides et les fibres. sliced-boiled-eggsdecorated-parsley-leaves Le régime soupe aux choux ne restreint pas la quantité de nourriture que vous mangez, en revanche il limite considérablement la variété d'aliments que vous consommez. eating-tasty-honey Le régime sirop d'érable consiste à ne manger que du sirop d'érable avec du citron, de l'eau et du poivre de Cayenne.

Voici quelques-uns des risques pour la santé des régimes à la mode.

La perte de masse musculaire

Le corps est conçu pour s'empêcher de perdre trop de poids rapidement. Si vous essayez de perdre plus que la quantité recommandée, soit 0,5 à 1 kg par semaine, vous risquez que votre corps utilise ses réserves musculaires plutôt que ses réserves de graisse pour obtenir de l'énergie.

Ésthétiquement parlant, cette réduction de la masse musculaire maigre nuit en réalité à l'effort d'essayer de perdre du poids, car le muscle est ce qui donne à votre corps un physique tonifié.

Du point de vue des performances, un pourcentage plus élevé de masse musculaire augmente également vos performances physiques quand vous faites du sport, ce qui vous permet de brûler plus de calories. Avoir une masse musculaire plus importante permet également d'accélérer le métabolisme.

Pour éviter que votre corps n'utilise ses réserves de masse musculaire pour l'énergie, vous devez toujours manger suffisamment pour que votre corps fonctionne correctement quand vous essayez de perdre du poids. Consultez un médecin ou un diététicien pour svaoir quelle quantité correspond à votre cas.

Les modifications du métabolisme

Pour maintenir votre poids, vous devriez consommer seulement autant de calories que nécessaire pour les niveaux d'activité physique effectués dans une journée. Si les deux correspondent, vous ne prendrez pas de poids.

Quand vous ne donnez pas assez de calories à votre corps, il peut se mettre à avoir faim, c'est-à-dire que votre métabolisme est ralenti pour éviter de consommer une énergie précieuse. Le corps va retenir toutes les calories consommées car il ignore quand d'autres calories seront disponibles, ce qui ralentit le processus de perte de poids.

Si vous avez l'habitude faire des régimes-chocs, cela peut avoir des effets négatifs sur le long terme sur le fonctionnement naturel de votre métabolisme, ce qui rendra le contrôle de votre poids plus difficile à l'avenir.Il est de loin préférable de modifier votre alimentation et votre mode de vie de manière progressive sur une période prolongée, plutôt que de réduire considérablement les calories consommées pour atteindre un poids cible.

Les carences nutritionnelles

L'un des plus grands défis quand vous réduisez votre apport calorique global est de vous assurer que vous consommez toujours les bonnes vitamines et les bons minéraux. Les nutriments sont essentiels au bon fonctionnement de l'organisme ; ils influencent tous les aspects de votre santé, de vos organes, en passant par votre système immunitaire et votre peau, à vos cheveux et à vos ongles.

Beaucoup de régimes-chocs se concentrent sur l'élimination de certains groupes d'aliments, notamment les graisses. Contrairement à la croyance populaire, les graisses saines (acides gras monoinsaturées et polyinsaturées) représentent un élément très important de votre alimentation. Certains nutriments sont « liposolubles », ce qui signifie que vous avez besoin d'un certain apport en graisses pour que votre corps absorbe correctement les vitamines.

Le meilleur moyen de s'assurer que vous absorbez tous les nutriments importants dont vous ave besoin est de suivre un régime équilibré comprenant tous les principaux groupes d'aliments, notamment beaucoup de fruits et légumes. Si vous vous préoccupez de l'apport en graisses ou en glucides, la meilleure façon d'atteindre un poids sain est de réduire systématiquement la taille de vos portions, en visant un déficit calorique quotidien global d'environ 300-500 cal. Les changements peuvent prendre un peu plus de temps à être visibles, néanmoins le processus est plus sûr et les résultats dureront plus longtemps.

Le jeûne du lapin

Le jeûne du lapin ou « intoxication protéinée » est une affection hypothétique qui se produit à partir d'une surconsommation à long terme de protéines sans aucune graisse ou hydrate de carbone. Bien qu'elle ne soit ps répertoriée à l'heure actuelle, cette affection met en évidence les dangers de l'élimination totale de groupes alimentaires.

Les personnes ayant historiquement fait l'expérience de cette affection sont devenues mal nourries et sont mortes en raison de carences nutritionnelles, même quand la bonne quantité de calories était consommée.

Des problèmes cardiaques

Le coeur est un organe particulièrement vulnérable par rapport aux régimes à la mode. Les personnes ayant des problèmes cardiovasculaires préexistants sont particulièrement à risque. Si vous avez des antécédents de maladie cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral, il est fortement recommandé d'éviter les régimes hypocaloriques.

En 2018, une étude utilisant l'imagerie par résonance magnétique. (IRM), a révélé que bien que les régimes-chocs réduisaient de façon significative la graisse hépatique, viscérale et corporelle globale, tout en apportant des améliorations à la pression artérielle, au cholestérol et à la résistance à l'insuline, ils augmentaient la teneur en graisse au niveu du coeur. Après huit semaines de régime, cette teneur en graisse a été réduite. Toutefois, au cours des sept semaines précédentes, une détérioration du muscle cardiaque ainsi qu'une difficulté accrue à pomper le sang ont été constatées.

Les chercheurs ont conclu que pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques préexistants, les régimes-chocs présentaient un risque inutilement élevé. Quant aux personnes dont le coeur est en bonne santé, elles doivent tout de même faire attention en raison du risque de développement de maladies cardiaques inconnues.

Comment perdre du poids sainement ?

Suivre un régime ou faire du sport de façon extrême ne sont pas la voie à suivre pour perdre du poids sainement. Concentrez-vous plutôt sur une alimentation saine et contrôlée en termes de calories et faites régulièrement du sport (avec modération). Cela vous aidera à perdre du poids lentement, en toute sécurité et de manière raisonnable. A terme, cela vous aidera aussi à maintenir votre perte de poids.

Essayez de créer des routines qui vous aident à vous tenir à un mode de vie plus sain. La création d'un plan de régime peut vous permettre de maintenir un déficit calorique, alors que vous pouvez trouver bénéfique le fait de vous fixer des objectifs sportifs pour atteindre et maintenir votre forme physique. Vous pouvez par exemple vous inscrire à un semi-marathon et élaborer un programme d'entraînement, vous inscrire à des cours de sport avec un(e) ami(e) ou encore télécharger une application de fitness.

Pour calculer le nombre de calories que vous devriez consommer quotidiennement, un certain nombre d'outils sont disponibles en ligne. Toutefois, il est préférable de s'adresser à un expert dans ce domaine (de préférence un diététicien par rapport à un nutritionniste) ou à votre médecin. Le métabolisme de base moyen, c'est-à-dire la quantité de calories que vous brûlez au repos, est d'environ 1 400 calories pour une femme et 1 800 calories pour un homme. La dépense calorique quotidienne globale est plus proche de 2 000 calories pour une femme et de 2 500 pour un homme, même si ce chiffre varie en fonction de la corpulence et du niveau d'activité de chacun.

Comme mentionné précédemment, la clé d'une perte de poids saine et d'un bien-être général est d'améliorer progressivement vos habitudes alimentaires et votre activité physique.

Révisé médicalement par
Dr. Kok Ching Ng MBBS/MRCGP Rédigé par notre équipe éditoriale
Dernière révision 06-10-2021
  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments