• Ordonnance comprise
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / Ménopause / Signes que vous devriez prendre un traitement hormonal substitutif (THS)

Signes que vous devriez prendre un traitement hormonal substitutif (THS)

Apprenez plus à propos des symptômes de la ménopause

Vous avez peut-être parlé à votre mère ou à votre grand-mère de leur expérience avec la ménopause sans traitement. Alors que c’est admirable qu’elles aient pu traverser cette période sans aide médicale, vous n’êtes pas obligée de suivre leur exemple.

La ménopause est un processus naturel qui se produit chez les femmes d’un certain âge et qui peut durer entre 2 et 15 ans. 1 femme sur 4 présente des symptômes sévères qui interfèrent avec leur vie de tous les jours, mais ces symptômes peuvent être traités.

Le traitement hormonal substitutif (THS) est très efficace et peut être utilisé chez la plupart des femmes. Malgré cela, une étude menée en 2021 a montré que 75% des femmes ont entendu parler des THS mais que 65% seulement étaient prêtes à l’essayer si leur médecin le recommandait.

Nous allons parler des complications et des signes majeurs de la ménopause. Si vous présentez certains de ces signes, ne souffrez plus en silence ! Continuez à lire pour apprendre plus à propos des THS chez euroClinix.

Des copines adultes parlant dehors

La ménopause c’est quoi ?

La ménopause est une partie naturelle du développement et de la santé de la femme. C’est une phase qui se produit 12 mois après les dernières règles de la femme. La période qui précède la ménopause, où les femmes présentent une multitude de symptômes différents, est appelée périménopause. Cette période est causée par un déséquilibre hormonal, puisque vos taux hormonaux commencent naturellement à fluctuer et à chuter.

Qu’est ce qui cause la ménopause ?

Graduellement, votre corps commence à produire moins d’œstrogènes, l’hormone qui est responsable du fonctionnement des organes reproductifs femelles ainsi que d’autres processus divers dans l’organisme. Votre corps arrête aussi de produire la progestérone (l’hormone qui régule le cycle menstruel) et la testostérone (hormone mâle qui régule la production d’œstrogènes). Ces changements hormonaux sont la cause derrière les symptômes associés à la périménopause, et qui sont souvent les signés révélateurs.

Pour la plupart des femmes, la périménopause commence entre 45 et 55 ans. Dans des cas plus rares, la ménopause chez certaines femmes commence avant l’âge de 30 ans : ceci peut être naturel, ou dû à une hystérectomie (ablation chirurgicale de l’utérus), ou à l’ablation chirurgicale des ovaires à cause d’un cancer ovarien ou d’une endométriose sévère.

Ci-dessous, vous allez trouver les signes majeurs de la ménopause. Ces signes ne sont pas présentés par toutes les femmes, et leur sévérité dépend de votre hygiène de vie (IMC, tabagisme, alcoolisme), du moment de leur survenue et de vos antécédents familiaux.

Changement dans votre cycle menstruel

Le signe le plus évident de ménopause est le changement qui touche votre cycle menstruel. Ceci est dû au changement du taux de progestérone dans votre corps, l’hormone qui prépare la cavité endométriale (cavité utérine) pour la réception de l’œuf fécondé.

Quand vous commencez à vivre la ménopause, vous pouvez remarquer certaines irrégularités dans votre cycle, avant l’arrêt inévitable des règles, comme :

  • Rapprochement des règles
  • Saignement plus abondant
  • Spotting (saignement minime entre les règles)
  • Règles plus prolongées (plus d’une semaine)
  • Retour des règles après une période d’arrêt
Des tampons et des serviettes hygiéniques sur un fond rose

Bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur représentent l’un des signes les plus communs de la ménopause. Elles sont probablement dues à la chute du taux d’œstrogène ce qui rend votre hypothalamus (la partie du cerveau responsable de la température corporelle) plus sensible.

En conséquent, quand votre hypothalamus croit que votre température corporelle est élevée, il déclenche ces bouffées de chaleur pour essayer de vous refroidir, alors que votre température corporelle est normale en réalité.

Vous pourrez présenter certains de ces signes durant les bouffées de chaleur :

  • Sensation soudaine de chaleur qui se diffuse à votre poitrine, cou et visage
  • Rougeur du visage
  • Tachycardie
  • Sueurs (surtout haut du corps)
  • Des frissons après la fin de la bouffée de chaleur
  • Anxiété

Un seul épisode dure typiquement une ou deux minutes, mais peut durer jusqu’à 5 minutes pour certaines femmes. Ces épisodes peuvent survenir à n’importe quel moment, même pendant la nuit (sueurs nocturnes), mais leur fréquence est différente pour chaque femme.

Image rapprochée d’une femme âgée qui s’évente durant une bouffée de chaleur

Sécheresse vaginale

Plusieurs changements peuvent toucher votre santé sexuelle et vaginale. Le symptôme majeur est la sécheresse vaginale. Ceci est dû au fait que l’œstrogène est l’hormone responsable de l’élasticité et de la lubrification du vagin.

Ceci entraine plusieurs complications chez les femmes ménopausée, comme :

  • Douleur et prurit au pourtour de votre vagin
  • Douleur ou inconfort durant les rapports sexuels
  • Besoin fréquent d’uriner
  • Infections urinaires (IU) récurrentes, appelées aussi cystites

En conséquent, tous ces signes ont un impact négatif sur votre libido et affecte l’amour propre de la femme. Heureusement, il y a beaucoup de médicaments et crèmes avec ou sans ordonnance médicale qui peuvent aider en cas de sécheresse vaginale.

Une femme qui met ses mains sur son pantalon

Troubles du sommeil

Les bouffées de chaleur et les autres symptômes gênants affectent aussi la qualité de sommeil des femmes ménopausées. C’est la cause majeure d’insomnie chez les femmes entre 40 et 50 ans, et les études ont trouvé que plus que 40% des femmes ménopausées souffrent de troubles du sommeil.

Les sueurs nocturnes qui font suite aux bouffées de chaleur représentent la cause principale de ces troubles, puisque plusieurs femmes se réveillent soudainement à cause de ces signes gênants. Ceci a un effet à long terme sur la qualité de sommeil de ces femmes puisqu’elles vont se sentir fatiguées durant presque toute la journée.

Les études ont aussi montré que les taux très bas de progestérone exposent les femmes ménopausées au risque de développer un SAOS (syndrome d’apnée obstructive du sommeil). Ce syndrome est caractérisé par des pauses respiratoires temporaires durant le sommeil parce que les voies aériennes ont du mal à se relâcher.

Image rapprochée d’une femme âgée insomniaque allongée sur un lit

Troubles d’humeur

La dépression, l’irritabilité et les troubles d’humeur sont très fréquents durant la ménopause. Une étude a montré que 60% des femmes ménopausées souffraient de dépression chronique.

Les problèmes de santé mentale peuvent être attribués aux fluctuations hormonales, comme ceux qu’on présente durant le syndrome prémenstruel, mais aussi à la gêne causée par les symptômes et les troubles du sommeil.

La sensation de deuil est aussi très fréquente durant la ménopause, qu’elle soit due à la perte de la fertilité, aux symptômes ou à l’effet que la ménopause a sur votre vie de tous les jours et sur vos relations.

Une femme âgée ayant l’air triste

Postménopause

Malheureusement, les problèmes de santé ne s’arrêtent pas après la périménopause. La postménopause est la période qui suit la ménopause (12 mois après les dernières menstruations). Certaines femmes peuvent présenter des symptômes de ménopause après la périménopause, mais il y a d’autres complications qui peuvent survenir.

Santé cardiaque

Les femmes ménopausées sont plus à risque de développer des problèmes cardiovasculaires. L’œstrogène est une hormone responsable du bon fonctionnement de plusieurs processus dans l’organisme, et elle peut aussi offrir une protection contre les maladies des artères coronaires, l’hypercholestérolémie et les pathologies graves comme les infarctus et les arrêts cardiaques.

En effet, l’œstrogène empêche la formation de plaques graisseuses dans les artères, et quand votre corps commence à produire moins d’œstrogène, ça peut augmenter le risque d’avoir une maladie cardiaque ou cardiovasculaire.

Avec l’âge, vos artères deviennent plus rigides à cause de l’hypertension artérielle, ce qui contribue aussi à l’augmentation du risque de maladie cardiovasculaire.

Santé osseuse

En plus, plusieurs femmes ménopausées souffrent de douleur et de déminéralisation osseuses. C’est parce que l’œstrogène et la testostérone sont responsables de la densité et de la régénération osseuses. Quand les taux chutent après la ménopause, les femmes se trouvent exposées à un risque élevé de fractures osseuses. Cette pathologie s’appelle ostéoporose.

Pourquoi je devrais utiliser un THS ?

Contrairement à l’époque de votre mère ou de votre grand-mère, il existe actuellement beaucoup d’options thérapeutiques pour alléger les symptômes de la ménopause. Le THS est une forme de traitement hormonal conçue spécifiquement pour traiter la ménopause.

Il est cliniquement prouvé que le traitement hormonal de la ménopause allège les signes majeurs de la ménopause et réduit significativement le risque d’ostéoporose et de maladies cardiovasculaires en postménopause. Les THS existent sous différents formats, et c’est un atout important parce que chaque femme est certaine de trouver un THS qui lui convient.

Alors qu’il y a des effets secondaires connus et quelques risques associés à la prise de TSH, certains mythes où le THS peut causer le cancer du sein, la prise de poids et des accidents thromboemboliques peuvent empêcher les femmes de prendre ces traitements. Il est important de vous rappeler que vous ne courez pas plus de risque de développer ces complications qu’une femme qui ne prend pas un THS. Par ailleurs, les avantages surpassent souvent les risques. Vous devriez en parler à votre médecin ou professionnel de santé si vous avez des questions ou des doutes.

Un médecin qui réconforte une femme âgée.

Comment obtenir un THS ?

Les THS sont disponibles sous la forme de comprimés, patchs cutanés, implants et gels, et ils contiennent des versions synthétiques des hormones sexuelles de l’organisme. Ce type de THS est souvent appelé hormonothérapie de remplacement bio-identique. Certains THS ne contiennent que l’estradiol (œstrogène), mais d’autres contiennent aussi de la progestine ou un progestatif (progestérone) que vous prenez simultanément ou de façon cyclique.

Pour plus d’informations sur la ménopause, les THS et comment en acheter, consultez notre page dédiée à ce sujet. Chez euroClinix, vous pouvez acheter un THS réglementé discrètement en ligne et on va vous le livrer jusqu’à votre porte.

Vous envisagez prendre un THS ?

Pour en apprendre plus,
cliquer ici

  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments