• Ordonnance comprise
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / Ménopause / Les patchs THS et leurs effets secondaires

Les patchs THS et leurs effets secondaires

Découvrez les effets secondaires des patchs THS et comment les gérer

Les patchs de traitement hormonal substitutif (THS) sont des patchs transdermiques qui diffusent lentement des hormones dans l’organisme à travers la peau. Ils sont utilisés pour traiter les symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes et la sécheresse vaginale.

Image d’une femme regardant la liste des effets secondaires du THS

Si vous envisagez de commencer un THS combiné continu, il est préférable de connaître les effets secondaires fréquents et rares. Cet article explique en quoi ils consistent, comment les reconnaître et comment les gérer.

Quels sont les effets secondaires les plus fréquents des patchs de traitement hormonal substitutif ?

L’effet secondaire le plus fréquent des patchs de THS réside dans le fait qu’ils peuvent affecter la peau à l’endroit où ils sont appliqués. Les patchs peuvent provoquer une irritation de la peau, des rougeurs ou des démangeaisons. Plus d’une personne sur dix Source de confiance electronic Medicines Compendium (eMC) Source gouvernementale Site d'information sur les médicaments du gouvernement britannique Aller à la source en serait affectée.

D’autres effets secondaires communs sont énumérés ci-dessous :

Fréquents (touchent < 1 personne sur 10)
  • Douleurs mammaires
  • Sensation de vertige
  • Sentiment de dépression
  • Maux de tête
  • Se sentir malade ou avoir des douleurs d’estomac
  • Diarrhée
  • Douleur (y compris douleur articulaire)
  • Saignements intermittents, spotting ou règles
  • Prise de poids

Douleurs mammaires

Il peut arriver que vous ressentiez une douleur ou une sensibilité mammaire sous THS. Toutefois, cela disparaît généralement au bout de quelques mois.

Il est prouvé Source de confiance World Health Organization (WHO) Source gouvernementale Informations internationales sur la santé publique Aller à la source que la prise d’un THS augmente légèrement le risque de cancer du sein. Le risque supplémentaire dépend de la durée d’utilisation du THS. Après l’arrêt du THS, ce risque diminue avec le temps.

Il est important de reconnaître les symptômes du cancer du sein et de les signaler à votre médecin. Parmi ces symptômes, on peut citer :

  • Une grosseur ou un gonflement du sein, souvent sans douleur
  • Une modification de la taille, de la forme ou de l’aspect du sein
  • Des fossettes, des rougeurs, des piqûres ou d’autres modifications de la peau
  • Une modification de l’aspect du mamelon ou de la peau qui l’entoure
  • Un écoulement mamelonnaire, y compris des saignements du mamelon
  • Une douleur au sein qui ne disparaît pas

Sentiment de dépression

Certaines recherches Source de confiance JAMA Network Revues à comité de lecture Recherche médicale Aller à la source montrent qu’il existe un lien entre certaines formes de THS et la dépression. Cependant, même s’il existe un lien, cela ne signifie pas nécessairement que le THS provoque un état dépressif.

Cependant, dans ces études, aucune information n’est fournie sur l’historique médical, de ce fait, certaines femmes ont pu souffrir d’une dépression non diagnostiquée avant de commencer le THS.

Image d’une femme déprimée

Si vous êtes de mauvaise humeur ou si vous avez des pensées angoissantes, y compris des pensées d’automutilation, parlez-en immédiatement à votre médecin.

Saignements ou spottings

Il est courant d’avoir des saignements vaginaux irréguliers ou des petites pertes de sang durant premiers mois qui suivent le début du traitement hormonal substitutif. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter et cela se résorbe généralement en quelques mois.

Cependant, si cela persiste ou si cela vous gêne, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous proposer de modifier le dosage ou le traitement.

Prise de poids

Il existe peu de preuves selon lesquelles la plupart des types de THS entraîneraient une prise de poids. À vrai dire, une étude Source de confiance National Center for Biotechnology Information (NCBI) Source gouvernementale Recherche et littérature biomédicales Aller à la source démontre que les femmes prennent souvent du poids pendant la ménopause et en vieillissant, qu’elles suivent ou non un traitement hormonal substitutif.

Image d’une femme sur une balance

Il est courant que les femmes entrant dans la ménopause prennent du poids et de la graisse au niveau du ventre. Cependant, le THS peut contribuer à certains ballonnements au niveau de l’abdomen, ce qui peut donner l’impression d’une prise de poids.

Quels sont les effets secondaires les moins fréquents des patchs THS ?

Bien que ces effets secondaires soient moins fréquents, il est important de les connaître.

Peu fréquents (affectent < 1 personne sur 100)
  • Muguet vaginal
  • Palpitations cardiaques
  • Des seins plus volumineux
  • Règles douloureuses
  • Rétention d’eau (provoquant un gonflement des mains et des pieds)
  • Douleurs musculaires
  • Réactions allergiques

Muguet vaginal

Des études Source de confiance PubMed Source gouvernementale Base de données de recherche biomédicale Aller à la source montrent que les femmes ménopausées qui suivent un THS ont un risque accru de développer un muguet vaginal (une infection à levures) par rapport à celles qui ne prennent pas de THS. En effet, les œstrogènes entraînent la production de glycogène (un sucre stocké) par les cellules, ce qui peut favoriser la prolifération du candida.

Les symptômes du muguet sont des pertes vaginales blanches, des démangeaisons et des irritations autour du vagin, des douleurs et des picotements pendant les rapports sexuels ou lorsque vous urinez. Signalez-les à votre médecin, qui pourra vous recommander un traitement, tel que Canesten.

Rétention d’eau

Vous pouvez faire de la rétention d’eau lorsque vous suivez un traitement hormonal substitutif. Il s’agit d’une accumulation excessive d’eau dans le corps. Cela peut ressembler à une prise de poids et peut provoquer des ballonnements, un gonflement des mains ou des chevilles et une gêne au niveau des jambes.

Si cela se produit, informez votre médecin, car il devra peut-être modifier la dose ou le type de THS que vous prenez.

Réactions allergiques

Dans de rares cas, il est possible d’avoir une réaction allergique grave au THS. Les symptômes d’une réaction allergique sont les suivants.

  • Gonflement des lèvres, de la bouche, de la gorge ou de la langue
  • Respiration rapide ou difficulté à respirer (par exemple, respiration sifflante ou halètement)
  • Difficulté à avaler
  • Devenir soudainement très confus, somnolent ou étourdi
  • Évanouissement sans réveil

Si vous présentez des signes de réaction allergique, consultez immédiatement un médecin.

Très rarement, ce médicament peut provoquer des ballonnements ou des calculs biliaires. Toutefois, cela concerne moins d’une personne sur 1 000.

Pour une liste complète des effets secondaires, veuillez consulter la notice d’information du patient.

Quelle est la durée des effets secondaires ?

En général, les effets secondaires sont plus marqués au début du traitement et disparaissent d’eux-mêmes au bout de 6 à 8 semaines, à mesure que l’organisme s’habitue au traitement.

Pour certaines personnes, ces effets secondaires n’ont pas d’incidence majeure sur leurs activités quotidiennes, tandis que d’autres les trouvent gênants. Si vous peinez à supporter les effets secondaires du THS, consultez votre médecin.

Comment puis-je gérer les effets secondaires des patchs de THS ?

Trouver le THS qui vous convient peut nécessiter quelques essais et erreurs. Vous devrez décider si les avantages des patchs de THS valent les effets secondaires potentiels que vous pourriez ressentir. Certaines personnes choisiront d’endurer les symptômes de la ménopause, tandis que d’autres préféreront suivre un THS, même si cela implique de faire face à des effets secondaires désagréables.

Vous trouverez ci-dessous quelques techniques pour faire face aux effets secondaires fréquents des THS.

Effet secondaire Stratégie de gestion
Irritation de la peau à l’endroit où le patch est appliqué Parlez-en à votre médecin, car il se peut que vous ayez besoin d’un autre traitement.
Prise de poids Essayez de faire de l’exercice régulièrement et d’adopter un régime alimentaire équilibré pour gérer votre poids.
Maux de tête Cela ne dure généralement que quelques jours après le début du traitement, le temps que votre corps s’habitue au médicament. Essayez de prendre un analgésique comme du paracétamol.
Si les maux de tête durent plus d’une semaine ou sont sévères, parlez-en à votre médecin. Il se peut que vous deviez modifier votre dosage ou passer à un autre type de THS.
Sensibilité ou douleur des seins Cela s’améliore généralement au bout de 4 à 6 semaines, le temps que votre corps s’habitue au médicament. Si cela dure plus longtemps ou devient trop douloureux, parlez-en à votre médecin.
Votre médecin peut vous suggérer d’essayer un dosage différent ou de changer de type de THS.
Nausées Cela se produit principalement avec les comprimés ou les gélules de THS.
Toutefois, si vous rencontrez ce problème avec les patchs, essayez de manger des aliments simples jusqu’à ce que votre corps s’habitue au médicament.
Les nausées devraient disparaître au bout de quelques jours. Si elles durent plus d’une semaine, consultez votre médecin.
Diarrhée Ce phénomène est plus susceptible de se produire avec les comprimés ou les gélules de THS, et non avec les patchs.
Dans ce cas, il faut boire beaucoup pour éviter la déshydratation.
Si la diarrhée dure plus d’une semaine, demandez à votre médecin de modifier le dosage ou d’envisager d’autres options thérapeutiques.

Quelles sont les autres options en matière de THS ?

Le THS n’est pas une solution universelle. Le type et le dosage dépendent de vos besoins individuels. Parmi les autres options de THS, on peut citer les comprimés oraux, les gels ou les sprays.

Comprimés

Il s’agit de l’une des formes les plus courantes de THS. Ils se prennent généralement une fois par jour. Les THS à base d’œstrogènes seuls et les THS combinés sont disponibles sous forme de comprimés. Sur le site euroClinix, nous proposons actuellement des options telles que Kliogest et Livial.

Œstrogènes vaginaux

L’œstrogène vaginal se présente sous la forme d’un comprimé, d’un pessaire, d’une crème, d’un gel ou d’un anneau que vous insérez dans votre vagin. Il s’agit d’une forme locale de THS qui peut aider à soulager les symptômes de la ménopause tels que la sécheresse ou l’irritation vaginale.

Gel ou spray œstrogène

Il s’agit de formes topiques de THS. Le gel est appliqué sur la peau et sera progressivement absorbé par l’organisme.

Le spray est pulvérisé sur la peau et passe à travers la peau dans la circulation sanguine.

Quand dois-je consulter mon médecin ?

Si vous ressentez des effets secondaires persistants ou gênants, il est conseillé de rediscuter des options thérapeutiques avec votre médecin. Il pourra discuter avec vous de traitements alternatifs ou ajuster votre dose si nécessaire.

Toutefois, il est préférable de s’en tenir à votre prescription actuelle de THS pendant quelques mois plutôt que d’effectuer des changements après une courte période si vous ressentez des effets secondaires fréquents ou légers. Les effets secondaires peuvent disparaître ou devenir moins graves lorsque votre corps commence à s’habituer au médicament.

Si vous ressentez des effets secondaires inhabituels ou non mentionnés dans cet article ou dans la notice du patient, vous devez les signaler à votre médecin traitant ou au système local de notification des effets secondaires.

Révisé médicalement par Dr. Caroline Fontana Rédigé par notre équipe éditoriale Dernière révision 10-05-2024
THS: Traitement hormonal substitutif de la ménopause

Notre service
  • Service confidentiel et privé Emballage discret et vos données encodées
  • Médicaments de marque authentiques Provenant de pharmacies déclarées au Royaume-Uni et en Union européenne
  • Pas besoin de visite chez le médecin Nos médecins vous consultent en ligne
  • Livraison gratuite en un jour ouvré Commandez avant 17h30 et recevez votre colis demain
  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments