• Ordonnance comprise
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / IST / Herpès génital

Herpès génital

Obtenir des médicaments contre l'herpès génital avec une ordonnance en ligne

L'herpès génital est une infection sexuellement transmissible (IST) très contagieuse et courante, causée par le virus de l'herpès simplex. Le virus provoque des lésions génitales rouges qui démangent et des cloques liquides sur la peau. Malheureusement, le virus n'est pas guérissable et peut rester en sommeil chez certains sujets pendant de nombreuses années. Cependant, grâce à des médicaments antiviraux prescrits sur ordonnance, cette affection est extrêmement facile à gérer.

Révisé médicalement par
Dr. Caroline Fontana Rédigé par notre équipe éditoriale
Dernière révision 15-06-2022

Service de consultation en ligne pour ordonnances médicales

Boite de Famvir 21 comprimés 250 mg famciclovir
Famvir 4.3
  • Traitement antiviral contre l'herpès génital
  • Peut endiguer une crise d'herpès si utilisé dès les 1ers symptômes
  • Peut être utilisé en prévention comme en cure
Info & prix
Prix à partir de 144.95€
Valtrex 4.5(28 Avis)
  • Traitement antiviral pour les infections herpétiques
  • Utilisé pour traiter rapidement les poussées d'herpès
  • Peut être utilisé pour prévenir les épidémies récurrentes
Info & prix
Prix à partir de 94.95€
Aciclovir
Aciclovir 4.6(146 Avis)
  • Traitement antiviral contre l'herpès génital, l'herpès labial et le zona
  • Agit dès les premiers symptômes et réduit durablement la douleur
  • S'utilise aussi bien en cure qu'en prévention
Info & prix
Prix à partir de 49.95€

Qu'est-ce que l'herpès génital ?

L'herpès génital est une souche du virus herpès simplex (HSV) et une infection sexuellement transmissible (IST) qui peut rester dormante la grande majorité du temps chez de nombreuses personnes. Lorsqu'on révèle ses symptômes, ceux-ci se présentent sous la forme de cloques (lésions) gênantes et parfois douloureuses qui apparaissent sur et autour des organes génitaux, mais peuvent également apparaître sur la bouche et les cuisses également.

Il existe plusieurs types d'herpès. L'herpès génital appartient à un groupe de virus connu sous le nom de virus de l'herpès simplex, et est le plus souvent causé par une souche spécifique connue sous le nom de virus de l'herpès simplex de type 2 (HSV-2). L'autre type principal est le virus de l'herpès simplex de type 1 (HSV-1) qui provoque en grande partie une affection similaire appelée boutons de fièvre, autrement appelée herpès buccal ou herpès labial.

En tant qu'infection virale, le virus de l'herpès génital ne quitte jamais votre corps, ce qui en fait une IST prévalente, notamment chez les adultes sexuellement actifs. Toutefois, cela ne signifie pas que la maladie est lourde et qu'elle bouleverse la vie. Les symptômes ont tendance à devenir de plus en plus faciles à gérer avec le temps et peuvent être particulièrement peu fréquents.

Comment attrape-t-on l'herpès génital ?

L'herpès génital est très contagieux et se transmet le plus souvent d'une personne à l'autre lors de rapports sexuels non protégés. Ce virus pourrait être transmis par des rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux, ou par tout contact sexuel avec les organes génitaux d'une personne présentant des symptômes actifs.

Rares sont les cas où l'on peut aussi contracter l'herpès génital en recevant un rapport sexuel oral d'une personne ayant une poussée active d'herpès labial, car l'herpès génital peut parfois être causé par le HSV-1.

Si une contraception comme le préservatif pour homme permet de réduire considérablement les risques de contracter l'herpès, celui-ci peut tout de même vous être transmis, notamment en cas de lésions (cloques).

Cependant, les symptômes ne sont pas toujours visibles avec cette infection, ce qui signifie que vous n'avez pas nécessairement besoin d'avoir des rapports sexuels non protégés avec pénétration avec une personne infectée pour attraper le virus HSV-2.

Qu'est-ce qui déclenche les symptômes de l'herpès génital ?

Le virus de l'herpès ne se guérit jamais complètement, mais cela ne signifie pas que vous aurez des symptômes actifs en permanence. Chez beaucoup de sujets, le virus reste dormant la majorité du temps.

On ne connaît pas entièrement les causes de la réactivation du virus et du déclenchement d'une épidémie. Cependant, les recherches ont montré que les facteurs affectant le système immunitaire et le bien-être signifient que le corps est moins en mesure de maintenir le virus actif.

Les facteurs de risque d'un épisode d'herpès génital sont les suivants :

  • un système immunitaire affaibli
  • la fatigue et l'épuisement
  • le stress ou l'anxiété
  • la consommation excessive d'alcool
  • des choix alimentaires particuliers
  • l'exposition des organes génitaux à la lumière directe du soleil
  • la friction autour de la zone génitale
  • les changements hormonaux (i.e cycle menstruel chez la femme)

Un système immunitaire affaibli par un simple rhume ou par quelque chose de plus grave comme une chimiothérapie peut donner au virus l'occasion de se propager. En ce qui concerne l'alcool, il modifie l'équilibre de votre organisme, notamment en ce qui concerne l'apport en sucre, ce qui peut favoriser une épidémie. Il en va de même pour la consommation de sucre dans votre alimentation. Certaines personnes jugent que le moral et la santé physique peuvent être corrélés avec l'un des déclencheurs ci-dessus.

La gravité et la fréquence de ces épidémies ont tendance à diminuer avec le temps. Certaines personnes sont plus chanceuses et ne ressentent aucun symptôme pendant des mois, voire des années. La régularité de ces épidémies diffère d'une personne à l'autre.

Quels sont les symptômes de l'herpès génital ?

Les symptômes de l'herpès génital peuvent se développer rapidement avec des cloques (lésions) rouges gênantes et parfois douloureuses ou encore des ulcères cutanés peuvent se manifester dans la zone génitale, les cuisses, l'anus et le rectum. Le virus reste dans un nerf voisin, ce qui fait que les épidémies récurrentes se produiront toujours au même endroit.

La plupart des sujets ressentent généralement une sensation de picotement ou de brûlure avant l'apparition des cloques, appelée " phase de prodrome ". Certaines personnes présentent également des symptômes grippaux lors du premier épisode d'herpès génital, tels que :

  • fièvre
  • maux de tête
  • ganglions lymphatiques enflés
  • nausées

Après avoir ressenti les symptômes du prodrome pendant quelques heures, les lésions herpétiques se développent. Ces cloques remplies de liquide démangent et peuvent également être douloureuses lorsqu'elles éclatent, laissant des plaies ouvertes facilement irritables. Vous pouvez également ressentir des douleurs lorsque vous urinez ou avoir des pertes vaginales inhabituelles pendant les symptômes actifs.

Une fois que les vésicules suintent, elles sèchent et se couvrent de croûtes après quelques jours, mais pour certaines vésicules, la guérison peut prendre de 2 à 4 semaines. Elles sont susceptibles de se fissurer et de saigner à ce stade avant que les plaies ne soient complètement guéries.

De plus, l'herpès génital passe par ce que l'on appelle une " phase d'excrétion ", ce qui signifie que le virus est actif à la surface de la peau. Les symptômes ne sont pas souvent visibles pendant cette phase, mais le virus peut encore être transmis par contact de peau à peau, un phénomène connu sous le nom d'excrétion asymptomatique.

Une infection génitale par l'herpès peut ressembler à un feu de rasoir, à des poils incarnés mais aussi à plusieurs affections cutanées dont l'eczéma marginé, les verrues génitales et d'autres IST. C'est pourquoi il est important de se faire dépister dès que l'on remarque des symptômes, surtout s'il s'agit de la première poussée d'herpès génital.

Veuillez noter : les images ci-dessous sont de nature explicite.

Que se passe-t-il si je ne traite pas l'herpès génital ?

Comme pour de nombreuses IST, laisser l'herpès génital non traité peut entraîner plusieurs complications, notamment :

  • Des problèmes de vessie tels que l'urétrite (inflammation de l'urètre)
  • Maladie inflammatoire pelvienne chez la femme (MIP)
  • Proctitis (inflammation du rectum)

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, vous pouvez également transmettre le virus à votre nouveau-né, une affection connue sous le nom d'herpès néonatal. Elle survient surtout chez les femmes qui contractent le virus pour la première fois alors qu'elles sont enceintes, et celui-ci est transmis au bébé au moment de l'accouchement ou lors d'un contact peau à peau avec lui.

Il peut être inconfortable aux yeux de certaines personnes de parler de leur santé intime à leur médecin, mais plus vite vous le faites, plus vite vous pouvez recevoir un traitement et réduire de manière significative le risque de tout problème.

Comment tester l'herpès génital ?

L'herpès génital présente très rarement des symptômes comme de nombreuses MST (maladies sexuellement transmissibles) telles que la chlamydia, la syphilis et la gonnorrhée. En fait, le CDC (Centers For Disease Control and Prevention) estime que plus de 80 % des personnes atteintes du virus de l'herpès ne le savent même pas. C'est pourquoi le dépistage de l'herpès peut être extrêmement difficile.

Si vous présentez une plaie, vous pouvez vous rendre dans un cabinet de gynécologie de ou un cabinet de médecine génito-urinaire où l'on prélèvera un échantillon de la plaie au cours d'un test par écouvillonnage. Votre médecin généraliste peut également être en mesure de tester certaines IST, mais vous devrez vérifier avant de prendre rendez-vous, car tous ne le font pas.

Si vous ne présentez pas de lésions visibles ou si cela fait un moment que vous n'avez pas remarqué de lésions, vous devrez peut-être faire une analyse sanguine pour voir s'ils peuvent détecter les anticorps du virus de l'herpès.

Comment traiter l'herpès génital ?

L'herpès génital est un virus sexuellement transmissible commun et, bien qu'il n'existe pas de remède, vous pouvez néanmoins réduire la durée d'une poussée jusqu'à deux tiers en optant pour un traitement médicamenteux ou thérapeutique.

Ceci rendra également les symptômes beaucoup plus supportables, en offrant un soulagement dans les 24 heures. Dans le cadre du traitement de l'herpès génital, de l'herpès labial ou du zona, il est important de commencer le traitement choisi le plus tôt possible pour une efficacité maximale. C'est pourquoi il est recommandé d'identifier les facteurs déclencheurs et d'en garder sous la main une petite quantité de médicaments. Dans certains cas, toutes les poussées ou des poussées occasionnelles sont bénignes, de sorte que votre médecin généraliste peut vous suggérer de ne pas utiliser de traitement.

Médicaments sur ordonnance

Les traitements antiviraux tels que L'Aciclovir (Acyclovir), le Valaciclovir (Valtrex) et le Famciclovir (Famvir) disponibles sur ordonnance, sont cliniquement prouvés pour soulager les symptômes inconfortables de l'herpès génital dans la journée qui suit le début du traitement.

Ils agissent en attaquant les cellules virales, empêchant le virus de se multiplier tout en renforçant le système immunitaire de l'organisme pour combattre le virus actif. Cela oblige le virus à se mettre dans un état inactif, ce qui réduit considérablement la gravité et la durée de l'épidémie.

Si vous êtes sujet à des poussées fréquentes ou si votre système immunitaire est affaibli, alors vous pouvez avoir besoin d'un traitement suppressif pour tenir à distance les poussées d'herpès génital. Cela implique des traitements antiviraux plus longs, généralement sur une période de 6 à 12 mois.

Que puis-je faire d'autre pour soulager les symptômes ?

Les options d’auto-soins peuvent aider à soulager les symptômes désagréables et à prévenir la propagation de l'infection. Voici quelques conseils :

  • Maintenir les plaies propres pour éviter l'infection, par exemple en utilisant de l'eau plate ou salée
  • Ne pas avoir de relations sexuelles, y compris anales ou orales, jusqu'à ce que les plaies soient complètement guéries
  • Ne pas toucher les plaies, à moins d'appliquer une crème, auquel cas se laver soigneusement les mains après
  • Appliquer une poche de glace enveloppée dans un tissu ou une flanelle sur les plaies pour soulager les démangeaisons
  • Utiliser de la vaseline, que l'on peut facilement se procurer en pharmacie, pour recouvrir et soulager les plaies.
  • Porter des vêtements amples et confortables et des sous-vêtements en coton pour éviter que les ampoules ne s'irritent
  • Boire beaucoup d'eau aidera à uriner sans douleur si ce symptôme est gênant

Comment éviter de contracter l'herpès génital ?

L' utilisation d'une contraception de barrière comme le préservatif masculin ne vous confère pas une immunité totale, mais elle peut réduire considérablement vos chances de contracter l'IST, surtout si le virus est confiné aux organes génitaux, car le fait d'utiliser un préservatif est efficace à 99 % en moyenne pour toutes les IST lorsqu'il est utilisé correctement.

En plus de pratiquer une sexualité sans risque en utilisant un préservatif, vous pouvez vous abstenir de rapports sexuels et de contacts intimes lorsque des plaies, des cloques et des lésions sont présentes ou que les premiers symptômes tels que des picotements apparaissent, car c'est à ce moment-là que le virus est le plus contagieux. C'est également le cas pour les boutons de fièvre et le baiser. Il convient également de ne pas partager les sex toys.

Vous devez également toujours faire preuve de franchise quant à vos antécédents sexuels avec vos partenaires sexuels. Cela vous évite de leur transmettre potentiellement le virus, ainsi que de les encourager à se faire dépister le cas échéant.

Lorsque vous êtes atteint d'herpès génital, cela peut être géré en surveillant les déclencheurs. Ces derniers peuvent varier selon les individus et peuvent inclure la réduction de l'alcool ou la gestion du stress. Cela peut agir comme une prévention efficace lorsqu'il s'agit de limiter les épidémies récurrentes du virus.

Comment acheter en ligne, un traitement contre l'herpès génital ?

Vous pouvez acheter trois médicaments antiviraux différents destinés au traitement de l'herpès génital chez euroClinix. Il s'agit de l'Aciclovir, du Valaciclovir et du Famciclovir, qui sont tous efficaces dans le traitement rapide des symptômes de l'herpès génital. Tout ce que vous avez à faire est de remplir un formulaire de consultation rapide en ligne qui sera examiné par l'un de nos médecins. Une fois votre demande de traitement approuvée, vos médicaments vous seront expédiés en toute discrétion avec une livraison gratuite le lendemain.

  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments