> Mauvais cholestérol > Les statines, un allié contre le cholestérol

Les statines, un allié contre le cholestérol

Prescrites depuis vingt ans, les statines sont devenues des médicaments incontournables pour lutter contre le mauvais cholestérol. Mieux encore, de récentes études ont démontré qu'un traitement de statines pouvait nettement diminuer le risque d'accident cardiovasculaire, la mortalité et le nombre d'hospitalisations.

Un médicament sûr et efficace

Pourtant, jusqu'en 2000, les statines étaient loin de faire l'unanimité. A l'origine, les premiers médicaments pour traiter le cholestérol étaient les fibrates, mais les scandales associés aux effets secondaires du fénofibrate notamment plusieurs décès, ont rapidement mis le médicament sur la touche. Ce n'est qu'à partir des années 1990, que les chercheurs ont finalement trouvé un effet thérapeutique des statines sur des conditions majeures notamment les infarctus du myocarde ou les accidents vasculaires cérébraux.

Considérés comme un traitement sûr, les statines ont fait l'objet d'une recommandation favorable par l'ANSM (Agence Nationale de la Santé et du médicament) en 2005.Par ailleurs, des essais cliniques et des études scientifiques ont confirmé son efficacité et ses effets bénéfiques sur la santé du patient.

Comment agissent-ils dans le corps?
action des statines dans le corps

Un traitement pour un profil précis

Néanmoins, sa prescription n'est pas anodine. Ainsi, seules les personnes ayant eu un infarctus, une attaque cérébrale, un taux de cholestérol élevé voire une athérosclérose (excès de graisse) pourront prendre le traitement.

Les statines sont utilisées pour deux types d'utilisation. D'une part, la prévention secondaire qui consiste à éviter une récidive ou l'apparition d'un nouvel événement cardio ou cérébrovasculaire chez un patient déjà atteint d'un antécédent de maladie vasculaire. Les statines peuvent également être utilisés en prévention primaire, soit pour éviter un premier événement cardiovasculaire.

Toutefois, si vous n'avez jamais eu d'accident vasculaire, votre médecin pourra vous inciter à adopter quelques mesures qui ne nécessitent pas forcément la prise de médicament. Arrêter de fumer, manger équilibré, faire de l'exercice ou bouger plus (prendre les escaliers au lieu de l'ascenceur) sont des mesures qui pourront vous aider à diminuer efficacement.

Néanmoins si après six mois avec une hygiène de vie saine, votre cholestérol n'a toujours pas baissé, on envisagera alors un traitement de statines.

Notez tout de même qu'un cholestérol élevé n'est pas suffisant pour entamer un traitement. D'autres facteurs comme le tabac, du diabète ou des plaques d'athérosclérose dans vos artères, peuvent justifier la prescription du traitement.

L'inégalité des statines sur la baisse du cholestérol

Le statines n'agissent pas toutes de la même manière sur l'abaissement du cholestérol. Ainsi à ce jour, seules deux statines ont prouvé leur efficacité : la simvastatine et la pravastatine.

La simvastatine est généralement utilisée chez le patient diabétique en prévention secondaire. La pravastatine est quant à elle, administrée aux patients ayant déjà souffert d'un infarctus du myocarde, avec ou pas un niveau de récidive élevé.

Les effets secondaires

Bien que les statines soient tolérés par une grande partie de la population, certains patients pourront rencontrer des effets secondaires dont l'intensité varie d'une personne à une autre. Ainsi, chez 10 à 15% des patients, la prise de statines provoque des douleurs musculaires, généralement tolérées par les patients. On pourra toujours réduire l'intensité de la douleur avec une adaptation de la dose ou un changement de variété de statine .

Soignez votre cholestérol

Voilà comment nous travaillons
Sélectionnez votre traitement
Remplissez le formulaire médical
Le docteur délivre votre prescription
La pharmacie expédie votre traitement
Livraison gratuite