Coronavirus mise à jour: Notre service marche normalement.
Numéro de téléphone Besoin d'aide?
Service clients disponible maintenant: lun.-ven. 9:00-18:00
  • Service privé et confidentiel
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / Le Top 6 des remèdes contre l’impuissance masculine

Le Top 6 des remèdes contre l’impuissance masculine

“C’est la première fois que ça m’arrive, je te jure...”

Ça vous dit quelque chose ?

Pas d’inquiétude ! Les dysfonctionnements érectiles, aussi appelés impuissance (synonyme le plus fréquent), ou troubles érectiles, sont en fait très courants. Une étude relayée par l’Association française d’urologie indique que 52% des hommes (soit plus d’un homme sur deux) de 40 à 70 ans souffrent de troubles érectiles. L’impuissance se manifeste également chez près de 25% des hommes de moins de 40 ans (soit un homme sur quatre). Ce chiffre monte à près de 50% chez les hommes atteints de pathologies sous-jacentes, en particulier de l’hypertension, du diabète, ou des troubles liés à la prostate. Malheureusement, seulement 25% des hommes atteints osent parler à leur médecin. Pourtant, des améliorations dans les habitudes de vie et des traitements peuvent aider.

C’est parti pour notre top 6 des meilleures pratiques pour traiter l’impuissance chez l’homme.

1. Sport et renforcement musculaire

On ne saurait trop insister sur le pouvoir du sport. Associé à un régime alimentaire sain, aller courir, nager ou pédaler régulièrement constitue sans doute le meilleur médicament contre l’impuissance.

Les causes de l’impuissance, même si elles sont variées, sont pour la majorité liées à une mauvaise circulation sanguine, un état de dépression, du stress ou au surpoids. Heureusement, pratiquer du sport permet d’améliorer tout cela à la fois ! Votre circulation sanguine sera plus fluide, les kilos perdus, le stress réduit et votre confiance en vous renforcée.

Si pour vous d’autres facteurs sont en cause, faire du sport en plus d’un traitement ne pourra être que bénéfique dans l’amélioration de votre santé sexuelle. Et comme tout changement de mode de vie, tout est une question d'habitude. Nos conseils :

  • Tenez le coup lors des premières séances difficiles
  • Commencez doucement, à votre rythme
  • Augmentez l’intensité progressivement
  • Planifiez votre semaine avec les séances à venir
  • Tenez un journal de bord avec vos ressentis sur les séances passées
  • Faites du sport en groupe pour rester motivé !

Ne lâchez rien, et vous en ressentirez bientôt les bienfaits !

Exercices de renforcement musculaire

Les exercices de renforcement du plancher pelvien sont une excellente option à inclure dans votre routine sportive. Répéter régulièrement ces mouvements simples permettra d'améliorer la circulation sanguine, réduire les risques de dysfonctionnement érectile et d’incontinence mais aussi d’augmenter votre plaisir sexuel.

Les exercices Kegel, du nom de leur inventeur, sont très souvent mis en avant dans les routine de renforcement des muscles du bas-ventre, et à juste titre : ils sont faciles à mettre en place, efficaces, et ne prennent que quelques minutes dans votre séance de sport du jour.

Ils peuvent être effectués avant, pendant ou après votre séance. Vous pouvez même y penser lorsque vous êtes assis, devant la télé ou votre ordinateur : il suffit de contracter puis relâcher les muscles du périnée par séries : par exemple 3 séries de 10, chaque jour. Vous pouvez aller plus loin en vous allongeant, le dos à plat et les genoux pliés en appui sur le sol (pieds à plat). Poussez sur vos pieds pour décoller les fesses du sol. Restez en haut pendant 10 secondes puis replacez le dos à plat, vertèbre par vertèbre. Recommencez plusieurs fois, en soufflant lorsque vous êtes en haut et inspirant lorsque vous redescendez.

Exercice de sport : renforcement du plancher pelvien pour homme

2. Alimentation et hygiène de vie

Une bonne santé commence par une alimentation variée et équilibrée. Ce que vous mangez aujourd’hui aura un impact énorme sur votre état de santé de demain.

Vous avez peut-être déjà entendu dire que des "mauvais" aliments contribuent au développement du mauvais cholestérol, de l'hypertension artérielle, du diabète et des maladies cardiaques. Problème : ces maladies chroniques sont tout autant de causes de l’impuissance, en plus d’affecter votre santé physique et mentale sur le long terme. L’obésité n’est pas une maladie chronique mais peut tout à fait être ajoutée à la liste. En effet, comme l’explique le site Planetesante.ch, le surpoids affecte non seulement l’élasticité des artères (et donc ralentit la circulation sanguine), mais entraîne aussi une diminution des taux de testostérone.

Changer son régime alimentaire n’est pas toujours facile. Heureusement, il existe des options délicieuses et saines. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n'hésitez pas à prendre un premier rendez-vous avec un nutritionniste avant de vous lancer.

Hygiène de vie

En dehors de l’alimentation, vous pouvez corriger quelques habitudes de vie, si elles vous concernent, afin de mettre toutes les chances de votre côté. Les points ci-dessous sont des causes avérées de l’impuissance : les réduire ou les supprimer totalement de votre quotidien sera très bénéfique :

  • La nicotine : les substances chimiques contenues dans la fumée de cigarette limitent la circulation sanguine, ce qui peut exacerber les symptômes de dysfonctionnement érectile existants
  • L'alcool : l'alcool est un "dépresseur", ce qui signifie que lorsqu'il est consommé de manière abusive, il peut réduire l'humeur et la libido. Une seule nuit de consommation excessive d'alcool peut provoquer des troubles de l'érection.
  • Les drogues à usage récréatif : selon les drogues utilisées, elles peuvent modifier le fonctionnement de votre organisme. Tout comme la nicotine, certaines drogues récréatives restreignent les vaisseaux sanguins.

3. Thérapie pour l’impuissance psychologique

Même si la dysfonction érectile se manifeste par des symptômes physiques, votre bien-être psychologique joue un très grand rôle. Pour de nombreux hommes, en particulier les plus jeunes, l'anxiété et la dépression sont des causes plus courantes : c’est ce qu’on appelle l’impuissance de cause psychologique.

Il existe notamment une forme d'anxiété connue sous le nom d'anxiété de la performance. Comme son nom l'indique, cela se produit lorsque la pression de la performance crée une forme de stress qui peut entraîner des problèmes d'érection.

Discuter de votre ressenti sera le meilleur remède à l’impuissance psychologique. Vous pouvez discuter de vos inquiétudes avec votre partenaire ou avec un professionnel qui vous donnera les clés pour mieux gérer cette anxiété liée à la performance.

Les options qui pourraient vous être proposées sont les suivantes :

  • La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) permet d'identifier les processus de pensée destructeurs et de développer des méthodes pour y faire face. En ce qui concerne l’impuissance, la TCC repose sur le principe selon lequel vos pensées et vos réactions physiques sont interconnectées. En comprenant cette relation et en décomposant les peurs en étapes à surmonter, vous pouvez lutter contre vos problèmes d’érection.
  • La thérapie de couple consiste à créer un environnement neutre pour améliorer la communication. Vous apprendrez à parler de vos inquiétudes et de vos frustrations à votre partenaire tout en recevant les conseils d'un professionnel.
  • La sexothérapie se concentre uniquement sur l'acte sexuel. Elle peut s'avérer plus efficace si le dysfonctionnement érectile est dû à une mauvaise communication sexuelle plutôt qu'à des problèmes psychologiques sous-jacents. Un thérapeute peut vous proposer différentes techniques pour améliorer votre vie sexuelle et votre libido.
  • La thérapie psychosexuelle est similaire à la thérapie de couple dans la mesure où elle implique votre partenaire. Cependant, elle se concentre entièrement sur l'aspect sexuel de votre relation ainsi que sur les sentiments conscients et inconscients qui peuvent affecter vos performances sexuelles.

Contactez votre médecin traitant pour connaître la thérapie qui sera la plus adaptée à votre cas pour guérir l’impuissance de cause psychologique.

Homme et femme lors d’une thérapie de couple

4. Médicaments et traitements

Si vous avez identifié une cause physique, des médicaments* pourraient vous aider. Il existe de nombreux choix du côté des traitements pour l'impuissance, qu'ils soient en vente libre ou sur ordonnance. Cependant, la classe de médicaments la plus couramment prescrite est celle des inhibiteurs de la PDE-5. Ces médicaments augmentent le flux sanguin vers le pénis, ce qui vous aide à obtenir une érection forte et durable.

Les traitements suivants ont tous prouvé leur efficacité :

  • Le Viagra (sildenafil) a été le premier médicament sur ordonnance à être commercialisé pour traiter l’impuissance, et celui qui a connu le plus de succès. Développé à l'origine comme un médicament pour le cœur, les effets du Viagra ont été rapidement découverts lors des essais cliniques. Il est également disponible en tant que générique sous le nom de Sildenafil.
  • Le Cialis (tadalafil) est l’alternative longue durée au Viagra. Les effets du Cialis durent jusqu'à 36 heures. Le Cialis est apprécié pour la spontanéité qu'il permet.Il est également disponible en tant que générique sous le nom de Tadalafil.
  • Le Levitra (vardenafil) est composé d’un seul principe actif. Il est disponible à des dosages plus faibles, ce qui réduit le risque de survenue de certains effets secondaires. Il est également disponible en tant que générique sous le nom de Vardenafil.
  • Le Spedra (avanafil) est le petit dernier des inhibiteurs de la PDE-5. Son avantage est sa rapidite d’action : les effets peuvent être déclenchés en moins de 20 minutes pour la plupart des utilisateurs.

*Consultez un spécialiste en urologie si vous n'êtes pas sûr de la cause de votre dysfonctionnement érectile.

Petit tas de comprimés de viagra

Remèdes naturels aphrodisiaques

Que ce soit pour acheter un remède naturel ou un traitement sur ordonnance, parlez-en toujours avec votre médecin.

Les remèdes alternatifs ne sont généralement pas soutenus par la communauté médicale. Les traitements suivants sont réputés aphrodisiaques :

  • Arginine
  • Ginseng
  • Herbe cornée de chèvre (Epimedium brevicornum)
  • Acupuncture
  • Yohimbine

Ces traitements peuvent vous aider à vous sentir plus en confiance. Cependant, il se peut qu’ils ne soient pas efficace si le problème est lié à une cause physiologique.

5. Dispositifs médicaux

Les dispositifs de constriction à vide (VCD) ou "pompes à pénis" sont des appareils innovants qui permettent d'obtenir une érection si les médicaments et autres traitements se sont avérés infructueux pour guérir l’impuissance.

Ces dispositifs fonctionnent en créant une pression négative dans le pénis, ce qui force le sang à entrer dans l'organe. Ils peuvent être manuels ou fonctionner sur piles.

Pour utiliser un VCD, vous devez d'abord lubrifier votre pénis. Vous devez ensuite le placer dans le cylindre et pomper, il y a généralement un bouton en haut du cylindre. Une fois que vous avez une érection, un anneau de constriction est fixé à la base de la tige pour empêcher le sang de s'échapper. L'éjaculation sera normale, mais tant que l'anneau restera en place, l'érection ne disparaîtra pas.

Il est déconseillé de laisser l'anneau en place pendant plus de 30 minutes afin de limiter les effets secondaires.

Pompe à pénis

6. Opérations chirurgicales

Si aucun traitement n'a fonctionné, votre médecin vous proposera peut-être une opération.

Implant pénien ou "prothèse pénienne"

Une tige est insérée dans chacune des deux parties (corps caverneux) du pénis. Ces tiges peuvent être entièrement en silicone ou être composées d’un noyau métallique. L'implant est toujours en état de semi-érection et peut être ajusté pour les rapports sexuels. Le pénis est ensuite rentré dans la ceinture pour plus de discrétion.

L'avantage de cette chirurgie est qu'elle est considérablement plus simple que les autres solutions, et qu'il y a moins de risques de chirurgies réparatrices futures.

L'aspect négatif de l'implant semi-rigide est que de nombreux hommes trouvent l'état “d'excitation constante” inconfortable ou gênant dans la vie quotidienne.

Implant pénien gonflable (IPG)

Il existe deux versions de l'IPG :

La première est un IPG à trois pièces. Comme pour l'implant semi-rigide, deux cylindres sont insérés dans les chambres du pénis. Ils sont reliés à un système de pompe, qui est placé dans le scrotum. Un troisième composant, un réservoir, est contenu dans le bas-ventre. Il suffit à l'utilisateur d'activer la pompe dans le scrotum pour que la solution saline s'écoule du réservoir dans le pénis et génère une érection.

L'intervention chirurgicale pour cet IPG est lourde et nécessite généralement quatre à six semaines de récupération. Cependant, le taux de réussite est élevé (+90%), et l'implant est le plus réaliste en apparence et en action de tous les implants.

Avec la prothèse en deux parties, le réservoir n'est pas contenu dans l'abdomen, mais dans le scrotum, avec la pompe. L'opération est moins intense et la structure du dispositif est plus simple (et comme il s'agit d'un dispositif mécanique, il est plus facile à entretenir). L'inconvénient est que les érections sont moins prononcées et que la présence du réservoir dans le scrotum peut provoquer une légère gêne.

Malgré la complexité de leur conception, les IPG sont étonnamment subtiles. Le seul signe que quelqu'un en a subi une est une petite cicatrice sur la base inférieure du pénis.

Prothese pénienne

Contournement micro-artériel du pénis (MABS)

Cette chirurgie (également appelée "revascularisation du pénis") est généralement recommandée pour les patients plus jeunes dont les troubles de l’impuissance résultent d'une blessure au bassin.

Avec cette chirurgie, un médecin tentera de contourner les artères péniennes endommagées et bloquées avec des artères de l'abdomen inférieur (d'une manière similaire à la chirurgie de pontage cardiaque). Lorsque l'opération est réussie, l'augmentation du flux sanguin permet de rétablir une fonction érectile complète.

Si vous souffrez d'une maladie qui affecte vos artères, par exemple l'artériosclérose, cette chirurgie n'est pas conseillée car elle peut entraîner des complications futures.

Veuillez noter que les interventions chirurgicales mentionnées ci-dessus ne sont pas toutes couvertes par l’assurance maladie, sauf si vous répondez à des critères très spécifiques. Contactez votre médecin généraliste pour plus d'informations.

Rappelez-vous...

… L’impuissance est un trouble courant et presque tous les hommes seront affectés une ou plusieurs fois au cours de leur vie. Ne laissez pas les dysfonctionnements érectiles avoir un impact sur d'autres aspects de votre vie. Si c'est le cas, parlez-en ouvertement avec votre partenaire, ou un thérapeute. Comme vous l'avez lu, il existe différents traitements et méthodes pour en arriver à bout.

Tous les traitements ne sont pas forcément adaptés à tous les cas. L'amélioration de votre hygiène de vie est recommandée à tous et sera à la base d’une vie saine. Vous devez toujours consulter un professionnel de la santé et suivre ses conseils avant de commencer un nouveau traitement.

Pour de plus amples informations sur les causes et les traitements de l’impuissance masculine, visitez la page d’euroClinix dédiée au dysfonctionnement érectile. Vous pourrez commander des traitements contre l’impuissance depuis notre site, après avoir rempli un formulaire médical. Notre médecin évaluera votre aptitude avant d'approuver ou de refuser votre commande - en cas de refus, vous serez entièrement remboursé.

  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments