• Ordonnance comprise
  • Médicaments authentiques
  • Service tout compris- aucun frais cachés
  • Livraison en un jour ouvré
Accueil / Asthme / Symptômes de l’asthme : ce à quoi il faut s’attendre et comment ils diffèrent

Symptômes de l’asthme : ce à quoi il faut s’attendre et comment ils diffèrent

Découvrez la grande diversité des symptômes de l’asthme

L’essoufflement, l’oppression thoracique et la toux sont connus dans le monde entier comme les symptômes caractéristiques de l’asthme. Toutefois, de nombreux symptômes et complications sont atypiques ou négligés dans les discussions sur les symptômes de l’asthme. Beaucoup ne réalisent pas non plus que les symptômes varient en fonction des facteurs qui les déclenchent.

Aussi déroutant que cela puisse paraître, la bonne nouvelle est que tous ces symptômes liés à l’asthme peuvent être contrôlés avec les bons médicaments et des changements de mode de vie. Dans cet article, nous allons aborder les différents types d’asthme, leurs symptômes respectifs ainsi que certains des symptômes les moins fréquents.

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une affection des voies respiratoires qui perturbe les voies aériennes et la fonction pulmonaire. Les voies respiratoires sont les conduits qui font entrer et sortir l’air de vos poumons. Si vous souffrez d’asthme, ces voies respiratoires s’enflamment, se rétrécissent et sont remplies de mucus, ce qui limite le flux d’air et rend la respiration difficile.

Les causes de l’apparition de l’asthme ne sont pas bien comprises, mais les symptômes eux-mêmes sont souvent provoqués par certains facteurs déclenchants tels qu’un allergène, un irritant, l’exercice physique ou les changements de saison. L’asthme touche des personnes de tous âges et de manières très diverses. Vos symptômes et vos déclencheurs d’asthme peuvent être totalement différents de ceux d’une autre personne.

Quels sont les symptômes fréquents de l’asthme ?

Bien que la plupart des cas d’asthme se développent pendant la petite enfance, la maladie peut se manifester plus tard, à l’adolescence comme à l’âge adulte. Il est donc important d’en connaître les signes si vous en souffrez.

Les signes les plus répandus de l’asthme sont :

  • un essoufflement
  • une oppression, une douleur ou une pression dans la poitrine (vous pouvez ressentir comme une sorte de bande autour de la cage thoracique)
  • une respiration sifflante (un sifflement lors de la respiration)
  • une toux qui s’aggrave souvent la nuit.

Lorsque vous entrez en contact avec un déclencheur d’asthme, vos symptômes peuvent s’aggraver temporairement et s’intensifier. Cela peut provoquer des crises d’asthme.

Les symptômes d’une crise d’asthme peuvent être :

  • des symptômes de respiration sifflante, d’oppression thoracique et de toux s’aggravant et devenant plus constante
  • une difficulté à respirer qui vous empêche de manger, de parler ou de dormir
  • une respiration plus rapide
  • une augmentation de la fréquence cardiaque
  • une sensation de fatigue, de confusion ou de vertige
  • les lèvres et/ou les doigts bleus
  • une sensation de faiblesse ou d’évanouissement

Une crise d’asthme sévère peut mettre la vie du patient en danger, il est donc primordial de connaître les signes d’alerte et d’agir rapidement : utilisez votre inhalateur de secours ou consultez un médecin dès que possible.

Gros plan d’une femme se serrant la poitrine et luttant pour respirer.

Les différents types d’asthme provoquent-ils des symptômes différents ?

Les symptômes que vous ressentez, leur gravité, leur fréquence et le moment de leur apparition dépendent du type d’asthme dont vous souffrez. La plupart des types d’asthme sont caractérisés par un certain facteur déclenchant, mais il en existe d’autres qui sont moins bien appréhendés.

Comprendre ce qui déclenche vos symptômes est la clé de la maîtrise de son asthme.

Les symptômes de l’asthme allergique

L’une des formes d’asthme les plus répandues est l’asthme allergique, dans lequel vos symptômes sont déclenchés par une réaction d’allergie à certaines substances. La plus commune d’entre elles étant le rhume des foins (rhinite allergique), où l’on estime que jusqu’à 80% des asthmatiques souffrent également du rhume des foins.

Cette affection est causée par une réponse immunitaire erronée à une allergie au pollen, aux acariens, aux moisissures ou aux squames d’animaux. Le rhume des foins déclenche des symptômes d’asthme, car l’allergène pénètre dans le système respiratoire par le nez, les yeux ou la bouche. Les voies respiratoires des asthmatiques étant déjà sensibles, l’allergène peut rapidement les enflammer et provoquer une accumulation de mucus.

Si vous souffrez du rhume des foins, il est fort probable que vous ressentirez également des symptômes semblables à ceux du rhume pendant les périodes de forte pollinisation :

  • des éternuements
  • le nez bouché ou qui coule
  • des yeux larmoyants, qui démangent ou qui sont rouges
  • des démangeaisons dans la gorge, la bouche, le nez et les oreilles
  • des maux de tête ou d’oreille

Tout comme le rhume des foins, les allergies alimentaires peuvent également déclencher des symptômes d’asthme. Les œufs, le soja, le gluten et les noix sont tous des allergènes alimentaires courants. Une réaction allergique grave peut ressembler à une crise d’asthme et peut également en provoquer une. Il est donc important de prendre les précautions nécessaires.

Un homme éternue dans un mouchoir en papier devant un arbre en fleurs.

Symptômes d’asthme non allergiques

L’asthme non allergique est un type d’asthme plus général qui englobe une série de déclencheurs différents, notamment :

  • la pollution de l’air
  • l’exercice physique ou le sexe
  • les rhumes, la grippe et les infections respiratoires.
  • certains médicaments et drogues récréatives
  • les changements météorologiques (par exemple pendant l’hiver ou les orages)

Vos symptômes peuvent s’aggraver pendant les circonstances spécifiques de chaque déclencheur. Certains de ces déclencheurs peuvent provoquer des symptômes légèrement différents.

Par exemple, vous pouvez avoir une température élevée ou de la fièvre si vous souffrez d’une grippe ou d’une infection pulmonaire, ainsi que les symptômes typiques de l’asthme. D’autres exemples supplémentaires peuvent inclure le besoin de s’arrêter plus fréquemment ou de prendre plus de temps pour récupérer si le sexe et l’exercice font partie de vos déclencheurs.

Femme utilisant un inhalateur à l’extérieur pendant l’hiver.

Symptômes d’asthme à l’âge adulte

Bien que l’asthme se développe le plus souvent pendant l’enfance, il existe des cas d’asthme qui sont causés par certains facteurs liés au mode de vie. Contrairement à l’asthme infantile, l’asthme de l’adulte peut être soulagé par certains changements de mode de vie.

Les causes de l’asthme à l’âge adulte sont les suivantes :

  • l’obésité
  • l’asthme professionnel (causé par un irritant présent sur votre lieu de travail)
  • la fumée de tabac
  • le stress, l’anxiété et d’autres changements d’humeur
  • les changements hormonaux (c’est-à-dire tout au long de votre cycle menstruel ou pendant une grossesse)

Comme pour les deux formes d’asthme précédentes, vos symptômes s’aggravent au contact d’un déclencheur spécifique (par exemple, pendant vos règles ou lors d’une période de stress).

Cependant, l’asthme causé par le poids, la profession ou la fumée de cigarette sera probablement constant. Ces facteurs peuvent également provoquer des symptômes spécifiques.

Par exemple, l’asthme professionnel peut également entraîner une conjonctivite (œil rouge et qui démange) ainsi qu’une rhinite (nez qui coule, qui démange ou qui est bouché). Si vous êtes en surpoids, vous risquez de souffrir de complications annexes à l’asthme, telles qu’une mobilité réduite et des douleurs articulaires.

Gros plan d’une femme qui tousse en tenant une cigarette.

Symptômes d’asthme difficile ou sévère

L’asthme difficile est un asthme qui est plus difficile à traiter, soit en raison d’autres problèmes de santé, soit parce que vous oubliez de prendre vos médicaments. L’asthme sévère, quant à lui, est un type d’asthme qui ne répond pas bien au traitement standard et qui touche environ 6 personnes sur 100 Source de confiance Ameli Source gouvernementale Site web de l'Assurance maladie française Aller à la source souffrant d’asthme en France.

Ces deux types d’asthme ont des causes sous-jacentes très différentes, mais peuvent entraîner des symptômes très similaires. Si vous souffrez d’asthme difficile ou sévère, vous pouvez ressentir :

  • des poussées fréquentes des symptômes et/ou des crises d’asthme
  • des symptômes d’asthme qui persistent bien que vous preniez votre médicament correctement et que vous évitiez vos déclencheurs
  • nécessité d’utiliser votre inhalateur bleu (inhalateur de secours) 3 fois ou plus par semaine

Les personnes souffrant de ces types d’asthme doivent généralement collaborer étroitement avec un spécialiste de l’asthme afin de déterminer pourquoi votre asthme est difficile à contrôler et de décider du meilleur traitement pour vous.

Quels sont les symptômes de l’asthme chez les enfants ?

Bien que les symptômes de l’asthme chez les enfants ne soient pas différents, il se peut que votre enfant ne soit pas en mesure d’exprimer ce qu’il ressent ou de décrire ses symptômes.

Voici quelques évolutions à surveiller :

  • une toux persistante qui s’aggrave pendant la nuit, tôt le matin, lors d’exercices physiques ou lorsqu’ils sont excités ou qu’ils rient
  • un sifflement aigu lorsqu’ils expirent
  • une oppression thoracique qu’ils peuvent décrire comme un "mal de ventre" — ils peuvent également se frotter davantage le ventre ou la poitrine pour s’apaiser
  • un effort visible pour respirer (par exemple, en haussant les épaules ou en rentrant le ventre).
  • être plus essoufflés en jouant et mettre plus de temps à récupérer
  • le niveau d’activité change parce qu’ils ne peuvent pas participer
  • devenir plus silencieux, distants ou agités.

Quels sont les symptômes inhabituels de l’asthme ?

Si vous connaissez bien les symptômes typiques de l’asthme, il en existe plusieurs auxquels vous ne vous attendez peut-être pas.

Nous énumérons ici certains des symptômes les plus rares et les moins évoqués dans le cas de l’asthme.

Bâillements et soupirs

De nombreuses personnes asthmatiques disent qu’elles bâillent ou soupirent beaucoup, et c’est souvent un signe avant-coureur d’une crise d’asthme. Vous êtes probablement en train de bâiller en ce moment même en lisant ces lignes. Mais pourquoi cela se produit-il ?

Il existe de nombreuses théories expliquant pourquoi nous bâillons. L’une des théories les plus populaires pour expliquer pourquoi nous bâillons est que le corps essaie inconsciemment d’obtenir plus d’oxygène dans le corps. Cependant, ces conclusions n’ont pas été suffisamment étayées et beaucoup privilégient plutôt les théories selon lesquelles cela réveille le cerveau quand on s’ennuie ou qu’on est fatigué, et la recherche Source de confiance Lippincott Williams & Wilkins (LWW) Revues à comité de lecture Soins de santé multidisciplinaires Aller à la source a établi un lien entre le bâillement et des processus neurologiques et psychologiques plus sophistiqués.

Malheureusement, les recherches sur l’asthme et la relation entre les soupirs et les bâillements sont peu nombreuses. Cependant, de nombreux asthmatiques signalent ce symptôme et il convient d’en tenir compte lorsque vous essayez de suivre vos symptômes.

Homme bâillant devant un fond violet.

Toux chronique

L’asthme avec variante de toux (CVA) est un type d’asthme assez inhabituel, car il ne présente pas beaucoup de symptômes typiques de l’asthme. Au contraire, les personnes atteintes d’asthme avec variante de toux souffrent d’une toux chronique.

Les personnes atteintes de ce type d’asthme ont une toux sèche qui peut durer jusqu’à 8 semaines ou plus, contrairement à une toux qui se manifeste et disparaît en fonction des facteurs déclenchants. Les personnes atteintes constatent que leur toux s’aggrave la nuit et en réaction à leurs déclencheurs d’asthme respectifs. On ne comprend pas pourquoi cet état se produit, mais une théorie suppose qu’il pourrait être un signe avant-coureur de l’asthme.

Une toux chronique peut être difficile à diagnostiquer, car il peut s’agir de plusieurs affections, dont la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et le reflux gastro-œsophagien (RGO) pour n’en citer que quelques-unes. C’est pourquoi il est important que vous parliez à votre prestataire de soins si vos symptômes d’asthme changent.

Gros plan d’une jeune femme toussant dans sa main à l’extérieur.

Troubles du sommeil

Les symptômes de l’asthme ont tendance à s’aggraver la nuit. En fait, une étude Source de confiance PubMed Source gouvernementale Base de données de recherche biomédicale Aller à la source a montré que jusqu’à 75 % des asthmatiques étaient réveillés au moins une fois par semaine par leurs symptômes et que 40 % en souffraient toutes les nuits.

Avec le temps, la nuit peut entraîner des difficultés de sommeil et, dans le pire des cas, des troubles du sommeil tels que l’insomnie.

Vous pouvez ressentir :

  • une somnolence diurne
  • des difficultés à rester ou à trouver le sommeil
  • une sensation de fatigue ou d’irritabilité pendant la journée
  • des difficultés à se souvenir des choses ou à se concentrer tout au long de la journée

Un manque de sommeil peut également exacerber encore plus les symptômes de l’asthme, car des recherches Source de confiance PubMed Source gouvernementale Base de données de recherche biomédicale Aller à la source ont montré qu’un manque de sommeil peut entraîner une augmentation de l’inflammation dans l’organisme. Créant ainsi un cercle vicieux de symptômes.

Une femme tend la main pour éteindre son réveil.

Anxiété et dépression

Comme de nombreuses maladies chroniques, l’asthme peut avoir un impact significatif sur votre santé mentale. L’asthme étant une maladie effrayante et épuisante, il existe une prévalence élevée Source de confiance ScienceDirect Revues à comité de lecture Recherche multidisciplinaire Aller à la source des troubles de la santé mentale chez les patients asthmatiques.

La dépression se caractérise par des sentiments persistants de tristesse qui peuvent vous rendre triste, épuisé et irritable. Elle peut également provoquer des symptômes physiques, vous empêcher de pratiquer vos loisirs ou de voir les personnes que vous aimez.

Le trouble anxieux est un sentiment constant de malaise ou d’inquiétude face à certaines situations. Il fait s’emballer votre cœur, vos muscles se tendent et peut affecter votre respiration. Il peut également provoquer des crises de panique, caractérisées par un épisode soudain de peur intense qui peut ressembler à une crise d’asthme.

Ces problèmes de santé mentale sont causés par les pensées négatives qui entourent l’asthme. Nombreux sont ceux qui ont l’impression qu’ils ne trouveront jamais un traitement efficace, qui sont terrifiés à l’idée de faire une crise d’asthme ou qui ne peuvent pas sortir de chez eux par peur d’entrer en contact avec des déclencheurs.

Ces conditions aggravent cycliquement votre asthme, il est donc important de consulter votre médecin sur ce que vous ressentez et il pourra vous orienter vers une thérapie par la parole si vous en avez besoin.

Homme regardant vers le bas, la tête dans les mains, déprimé.

Comment puis-je gérer mon asthme ?

Vivre avec l’asthme peut être difficile, mais il existe plusieurs façons de gérer et de prévenir les poussées.

La clé du contrôle de l’asthme est d’avoir un plan d’action contre l’asthme. Il s’agit d’une fiche d’information personnelle détaillée que vous créez avec votre médecin ou votre professionnel de santé spécialisé dans l’asthme et qui comprend :

  • une liste de vos déclencheurs d’asthme
  • les détails de vos médicaments contre l’asthme
  • ce qu’il faut faire si vos symptômes s’aggravent
  • les signes d’une crise d’asthme
  • ce qu’il faut faire pendant une crise d’asthme
  • les coordonnées de votre médecin généraliste ou de votre professionnel de santé spécialisé dans l’asthme

Ce document doit être conservé avec vous, affiché à la maison, remis à votre employeur ou à toute autre personne importante. Ainsi, vous et toute autre personne saurez quoi faire en cas d’urgence liée à l’asthme et vous obtiendrez l’aide médicale dont vous avez besoin. Vous devez également emporter ce document lors de chaque examen de votre asthme, au cas où votre état ou vos médicaments changeraient.

Une partie essentielle de la prise en charge de votre asthme consiste à prendre vos médicaments correctement. Votre programme de traitement dépendra en grande partie de la nature de votre maladie. La combinaison de traitement la plus courante implique deux inhalateurs pour l’asthme : un inhalateur préventif et un inhalateur de soulagement (bronchodilatateurs).

Si vous souffrez d’un asthme sévère ou difficile, vous aurez peut-être besoin de médicaments supplémentaires en plus, comme des stéroïdes ou des comprimés comme la théophylline, pour vous aider à contrôler vos symptômes.

Lorsque vous gérez votre asthme, il peut être difficile de commander et d’obtenir vos médicaments. Chez euroClinix, notre service d’ordonnance en ligne vous évite tous ces tracas supplémentaires. Renouveler la commande de son inhalateur n’a jamais été aussi facile.

Il vous suffit de remplir une consultation médicale rapide qui est ensuite examinée par l’un de nos médecins qualifiés. Ensuite, vous pouvez commander à nouveau vos médicaments contre l’asthme et vous les faire livrer dès le lendemain.

Vous avez besoin de commander à
nouveau votre inhalateur ?

Pour en savoir plus,
cliquez ici

Révisé médicalement par Dr. Caroline Fontana Rédigé par notre équipe éditoriale Dernière révision 21-11-2023
Asthme

Notre service
  • Service confidentiel et privé Emballage discret et vos données encodées
  • Médicaments de marque authentiques Provenant de pharmacies déclarées au Royaume-Uni et en Union européenne
  • Pas besoin de visite chez le médecin Nos médecins vous consultent en ligne
  • Livraison gratuite en un jour ouvré Commandez avant 17h30 et recevez votre colis demain
Continuer

En savoir plus...

Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)

Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)

Rédigé par Dr. Plauto Filho
Comment diagnostiquer l’asthme ?

Comment diagnostiquer l’asthme ?

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Guide sur l'asthme induit par l'exercice

Guide sur l'asthme induit par l'exercice

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Que faire en cas de crise d'asthme sans inhalateur ?

Que faire en cas de crise d'asthme sans inhalateur ?

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Démasquer les déclencheurs de l'asthme : quelles sont les causes des crises ?

Démasquer les déclencheurs de l'asthme : quelles sont l...

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Guide des inhalateurs et des traitements contre l'asthme

Guide des inhalateurs et des traitements contre l'asthme

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Comment le rhume des foins peut déclencher votre asthme

Comment le rhume des foins peut déclencher votre asthme

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Comment vivre avec de l'asthme

Comment vivre avec de l'asthme

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Quels sont les principaux facteurs de risque des crises d'asthme ?

Quels sont les facteurs de risque des crises d'asthme ?

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Quelle est la différence entre un inhalateur bleu et un inhalateur rouge-brun ?

Quelle est la différence entre un inhalateur bleu et un ...

Rédigé par Dr. Caroline Fontana
Plus d'articles
  • Sélectionnez
    le traitement

  • Remplissez
    le formulaire médical

  • Le médecin envoie
    l'ordonnance

  • La pharmacie
    expédie les médicaments